La cyberattaque d'octobre 2016 réalisée... par un gamer mécontent ?

19 novembre 2016 à 15h31
0
Le 21 octobre 2016, à 11h10 GMT (13h10 heure de Paris car l'heure solaire était encore en vigueur), eBay, Twitter ou encore Spotify sont tombés. Ils ont été victimes d'une cyberattaque par déni de service (DDoS) de grande ampleur. Les pirates ont visé une société chargée des DNS, la société Dyn, ce qui a mis hors service bon nombre de sites. Un mois après les faits, on en sait un peu plus.

Comment s'est déroulée l'attaque contre la société Dyn ?



L'attaque a inquiété bon nombre de spécialistes du domaine de la sécurité informatique, car elle a attaqué les DNS et donc mis hors service un large pan d'Internet. Surtout, l'attaque aurait été perpétrée par le biais d'un logiciel, Mirai, qui permet de transformer les objets connectés en bots, en machines zombies. C'est via ces machines que les pirates auraient envoyé des requêtes à la société Dyn...

Le nombre de requêtes ayant été trop important, les services sont tombés, coupant de fait l'accès à de nombreux sites et nombreux médias aux Etats-Unis. Selon les chercheurs en charge de l'enquête, grâce à Mirai, les pirates auraient envoyé des requêtes depuis près de 150 000 objets connectés partout dans le monde. Mirai, désormais identifié, fait bien moins peur, mais cette attaque soulève des inquiétudes concernant la multiplication des objets connectés dans le monde.

Un gamer à l'origine de cette attaque



Ce qu'ont découvert les chercheurs lors de leur enquête semble toutefois réduire les craintes. L'attaque ne visait pas, semble-t-il, à mettre hors service Internet comme certains ont pu le penser. Les pirates auraient tout simplement visé un site en particulier et auraient visé la société Dyn pour le mettre hors service. L'impact sur les autres sites et sur les médias américains serait un simple dégât collatéral.

Le Wall Street Journal, qui cite une source proche du dossier, semble savoir que l'auteur de l'attaque aurait été un simple gamer, qui voulait se venger du PSN (PlayStation Network) contre lequel il avait un compte personnel à régler. Une sorte de "Rage Quit" à très grande échelle, en somme.

0258000008597944-photo-gamer-joueur-effets.jpg


Voir aussi :
La Russie affirme avoir subi une cyberattaque d'envergure
Le PlayStation Network se dote enfin d'une double identification
Trois ans après le piratage du PSN, Sony souhaite régler ses comptes
Télécharger les logiciels de sécurité et protection de la vie privée
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Netflix dévoile des résultats en baisse, notamment dans les pays où les tarifs ont augmenté

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top