Test Avast Antivirus Gratuit 6 : le meilleur antivirus gratuit ?

18 janvier 2012 à 10h11
0

Avast Antivirus Gratuit 6

Après une version 5 proposant une refonte intégrale de son antivirus, Avast joue la carte de l'évolution avec la version 6, qui apporte tout de même une fonctionnalité majeure : l'auto sandbox !

Fonctionnalités

Avast a toujours été un des antivirus gratuits les plus complets, et pas de changement de ce côté. La protection est toujours basée sur des signatures, ainsi que sur une analyse heuristique avec émulation du code, mais la nouveauté de la version 6 réside dans l'Auto Sandbox, qui exécute comme son nom l'indique des logiciels potentiellement malveillants dans un bac à sable afin de protéger le système. Concrètement, lors de nos tests, la fonctionnalité nous a parfois sauvé la mise alors que ni l'URL, ni le téléchargement de certains logiciels malveillants n'étaient bloqués.

01F4000004883534-photo-avast-antivirus-6-autosandbo.jpg


Cette nouveauté est complétée par une fonctionnalité de contrôle des comportements suspects, permettant notamment de détecter les rootkits. On retrouve également le scan des mails, du trafic web, ainsi que des téléchargements issus des clients de messagerie instantanée ou de P2P. On appréciera l'intégration, comme dans AVG Antivirus Free Edition, d'un outil d'évaluation de la réputation des sites web, intégré aux résultats de recherche dans le navigateur.

012C000004883540-photo-avast-antivirus-6-webrep.jpg
012C000004883538-photo-avast-antivirus-6-webrep-resultats-google.jpg


Le logiciel propose toujours des options d'analyse prédéfinies (scan rapide ou minutieux, scan des médias amovibles, ou de dossiers sélectionnés) et permet de créer ses propres scans en réglant la fréquence, les zones à analyser, la priorité, l'activation ou désactivation de l'analyse en mode batterie, ou encore les actions à effectuer en cas de découverte d'une menace.

01F4000004883532-photo-avast-antivirus-6-analyse.jpg


Du côté des mises à jour, elles sont toujours automatiques pour ce qui est des bases de signatures, et manuelles par défaut pour les mises à jour du logiciel en lui même. Il conviendra comme d'habitude de désactiver les sons si vous ne souhaitez pas réveiller toute votre maison avec la fameuse « voix Avast ».

On appréciera également la présence en version gratuite d'une fonctionnalité réservée, pour certains (Avira) aux versions payantes : le mode Jeu qui permet de désactiver les alertes lors d'une partie ou de toute utilisation d'une application en mode plein écran (typiquement, un film).

Interface

L'interface d'Avast 6 reprend à quelques nuances près celle de son prédécesseur. On ne s'en plaindra pas, car la version 5 améliorait nettement ce qui a toujours été un des gros points faibles de l'antivirus gratuit. On retrouve donc une disposition classique pour un antivirus, avec une barre latérale permettant d'accéder aux principales fonctionnalités (lancer un scan, protection résidente, maintenance..), et pour la plupart des modules, des boutons Play/Stop permettant de lancer ou d'arrêter les services, ainsi que des accès directs aux paramètres en rapport avec la fonctionnalité. C'est bien pensé et cohérent !

01F4000004883530-photo-avast-antivirus-6-accueil.jpg


En revanche, ce qui est aussi cohérent, c'est l'insistance avec laquelle Avast essaye de vous vendre sa version payante. Entre l'énorme bannière « Optimisez votre protection » sur la page d'accueil de l'interface, et le bouton « Mettre à niveau » que le néophyte aura vite fait de confondre avec la fonctionnalité de mise à jour, Avast ne perd pas le nord. C'est de bonne guerre, mais les utilisateurs agacés par ces pratiques auront vite fait d'aller voir du côté de Microsoft Security Essentials qui n'a rien à vendre.

Performances

Pour un antivirus gratuit, Avast propose des performances satisfaisantes. L'antivirus nous a paru réactif et efficace lors de nos tests sur des URL infectées. Certains sites étaient bloqués dès l'URL, d'autres laissaient télécharger le fichier malveillant, mais celui-ci était immédiatement détecté. Dans quelques cas, le téléchargement passait, mais l'auto sandbox détectait une application malveillante. En détection « pure » d'une base de fichiers infectés, il s'avère le meilleur gratuit.

Benchmark : 80-1030


L'impact sur les performances de Windows est en outre assez modéré : la consommation en mémoire vive lors d'une analyse complète dépasse à peine les 50 Mo, et l'antivirus gère bien la priorité par rapport à une tâche lourde comme un rendu Cinebench. Enfin, il rajoute environ 10 secondes au démarrage de Windows.

Benchmark : 80-1032


Benchmark : 80-1034


Conclusion

Avast Antivirus 6 ne déçoit pas. Ses fonctionnalités sont plutôt évoluées pour un antivirus gratuit, ses performances sont au rendez-vous, et l'antivirus s'avère toujours relativement agréable à utiliser. Les vrais « power users » se tourneront plutôt vers quelque chose d'encore plus minimaliste comme Avira Free Antivirus, mais si vous êtes allergique à l'idée de payer pour un antivirus, et néanmoins à la recherche d'une solution relativement complète, Avast sera un bon choix !


Avast Antivirus Gratuit 6

Les plus
+ Interface agréable
+ Sandbox intégrée
+ Nombreuses fonctionnalités
Les moins
- Publicités envahissantes
- Alertes sonores (désactivables)
Efficacité
Fonctionnalités
Performances
Ergonomie
3
Modifié le 17/09/2018 à 10h51
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top