Faut-il installer un antivirus sur son smartphone ?

27 octobre 2017 à 16h42
0
Malware, spyware, ransomware, virus... Ces termes sont récurrents dans l'univers informatique. Les smartphones ne sont pas épargnés, les attaques étant nombreuses sur ces petits appareils maintenant bien intégrés dans notre quotidien. Se pose alors la question suivante : faut-il installer un antivirus sur son smartphone ?

Ce dossier tentera de répondre à cette question. Nous ferons un état des lieux des sécurités mises en place par les constructeurs et les bons réflexes à avoir pour éviter le pire et être à l'abri des mauvaises surprises !


Un virus informatique, c'est quoi ?

Le terme virus est souvent utilisé à tort et à travers. Aux origines de l'informatique, un virus était un programme capable de se reproduire et de se propager un infectant d'autres programmes. Mais face aux évolutions technologiques et aux techniques de piratage, le mot a pris un sens différent, plus large. Il n'est ainsi pas rare qu'un prétendu virus informatique soit en fait un ver ou un cheval de Troie.

01F4000008762064-photo-trojan-cheval-de-troie-fotolia.jpg


Ces programmes ont souvent des buts mal intentionnés, mais procèdent différemment pour infecter les machines et se répandre. Il est alors plus judicieux de parler de programmes malveillants, ou malwares en anglais. Ce terme ne vous est probablement pas inconnu. Il regroupe les spywares, ransomwares, trojans et autres programmes avides de venir infecter votre smartphone.


Quelles solutions pour contrer les virus et autres programmes malveillants ?

Le monde de la téléphonie mobile est dominé par deux géants, Apple et Google, qui représentent à eux deux plus de 90% du marché du mobile dans le monde.

Chacun gère à sa façon son système d'exploitation mobile. Apple a adopté pour iOS une politique très stricte depuis ses débuts. La plateforme à la pomme est ainsi très surveillée, utilisant uniquement des technologies propriétaires et fermées (ce qui ne lui rend pas toujours service), rendant l'intrusion de logiciels malveillants assez délicate. De son côté, Android pèse plus de 80% du marché des smartphones dans le monde et représente donc un vivier bien plus intéressant qu'iOS pour les personnes mal intentionnées.

C'est pour ces raisons, entre autres, que les cas d'attaques relayés chaque année concernent essentiellement des Android et moins souvent des iPhone.

0190000008688214-photo-comparatif-antivirus-2017.jpg


Il ne se déroule pas une année sans que le système mobile de Google fasse l'objet des gros titres tech. Nous avons d'ailleurs eu l'occasion d'en relayer plusieurs sur Clubic, Judy ou Igexin. C'est presque tous les mois que le petit robot vert doit faire face à une nouvelle attaque de virus.

Ce phénomène est dû à la fragmentation d'Android. Il existe des milliers de modèles de smartphones sous Android. Chaque constructeur fait les mises à jour à sa guise... ou pas ! Google a cependant renforcé le contrôle des applications sur le Play Store avec le système Play Protect qui effectue des scans de vos applications afin de repérer une éventuelle infection.

012C000008762076-photo-playprotect.jpg


Quel que soit votre OS, un peu de bon sens vous évitera quelques déconvenues. Voici quelques conseils basiques et simples à mettre en place :
  • Pour commencer, n'installez que des applications provenant des magasins officiels Play Store et App Store.
  • Naviguez sur des sites sécurisés en HTTPS.
  • Vérifiez toujours les expéditeurs avant d'ouvrir un mail ou de cliquer sur une pièce jointe.
  • L'usage d'un VPN peut aussi être un bon moyen de se prémunir d'éventuelles intrusions malveillantes.

La plupart des infections proviennent du net, la prudence est donc de mise, sans pour autant tomber dans la paranoïa aigue.

Les antivirus pour mobiles

L'installation d'un antivirus sur votre smartphone peut ajouter une protection supplémentaire, certes pas infaillible, mais toujours rassurante. La plupart des antivirus pour smartphones sont gratuits.

Ces applications de sécurité proposent toutes plus ou moins les mêmes services. Le principal consiste en un scan de vos applications qui s'appuie sur une base de données virale mise à jour régulièrement. D'autres options peuvent être proposées comme le blocage des applications, galeries photos et vidéos avec un mot de passe crypté.

Concrètement, ces antivirus ne sont pas (encore) indispensables. La plupart des constructeurs proposent leurs propres applications antivirus en partenariat avec les sociétés les plus connues. Par exemple, le module de sécurité des smartphones Huawei s'appuie sur la base de données virale d'Avast.

0064000008762110-photo-avast-antivirus-mobile-logo.jpg
0064000008762116-photo-kaspersky-antivirus-mobile-logo.jpg
0064000008762120-photo-drweb-antivirus-mobile-logo.jpg
0064000008762122-photo-clean-master-antivirus-mobile-logo.jpg


Si vous tenez absolument à installer un antivirus sur votre smartphone, beaucoup d'éditeurs desktop proposent une déclinaison mobile de leurs services, tels qu'Avast, avec Avast,Malwarebytes, McAfee ou encore Kaspersky.

Parmi les apps d'autres éditeurs, on trouve entre autres Security Master (anciennement CM Security), Clean Master et Dr.Web.

Vous l'aurez compris, il n'y a pas de protection infaillible contre les virus et autres malwares. La sécurité est avant tout l'affaire des constructeurs, mais un peu de bon sens et - pour les plus méfiants - un antivirus sur votre smartphone sauront vous éviter le pire.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top