Norton Antivirus

Par
Le 24 février 2014
 0
Norton Antivirus, comme McAfee, ne propose plus de nouvelles éditions à proprement parler, mais des mises à jour améliorant certains composants. Celles-ci visent surtout à optimiser l'usage des ressources système dans cette version « 2014 », puisqu'il faut bien lui donner un nom.

Fonctionnalités


C'est le bouclier d'analyse comportementale SONAR qui bénéficie de l'essentiel de l'attention de l'éditeur. Celui-ci s'enrichit d'une meilleure détection des processus suspects dissimulés dans des applications Windows légitimes. La refonte du module vient renforcer une protection déjà bien solide, basée sur des bases de signatures mises à jour régulièrement, et une détection de la réputation des fichiers et des adresses IP via le cloud.

01f4000007184438-photo-norton-antivirus-2014-accueil.jpg


L'autre nouveauté apportée aux défenses du logiciel réside dans une meilleure restauration des fichiers systèmes endommagés.

01f4000007184442-photo-norton-antivirus-2014-avance.jpg


En revanche, Norton trace toujours des lignes entre ses solutions de manière un peu plus restrictive que d'autres éditeurs, notamment sur la protection des données bancaires, réservée à sa solution Internet Security. C'est dommage dans la mesure où d'autres fonctionnalités, qui nous paraissent plus accessoires, elles, sont intégrées : a-t-on vraiment besoin d'un analyseur des performances système dans un antivirus ? Pas sûr.

01f4000007184446-photo-norton-antivirus-2014-insight.jpg


Interface


L'an dernier, Symantec avait opté pour une interface façon Windows 8 assez sobre graphiquement mais un peu confuse dans son organisation. L'éditeur a procédé à une légère refonte qui clarifie un peu les choses : toutes les icônes sont désormais complétées par du texte qui permet de savoir à peu près ce qu'il y a derrière chaque fonctionnalité.

01f4000007184440-photo-norton-antivirus-2014-analyse.jpg


Pour le reste, l'interface conserve ses qualités et ses défauts : elle est abordable pour l'utilisateur néophyte mais peut-être pas très logique pour un « power user » qui préférera des paramètres de configuration organisés de manière plus classique, et surtout offrant nettement plus de contrôle pour personnaliser le comportement de la solution selon ses goûts.

01f4000007184442-photo-norton-antivirus-2014-avance.jpg


La bonne nouvelle, c'est que pour un usage standard de son PC, le passage par les options de configuration ne nous paraît pas indispensable : l'antivirus sait toujours se faire discret, et prendre ses décisions tout seul.

Performances


Soumis à une base de menaces existantes, Norton Antivirus semble se comporter différemment d'un G Data ou d'un BitDefender qui supprime de manière agressive la quasi-totalité des menaces soumises. On pourrait donc penser qu'il est plus permissif, mais il nous paraît toujours aussi efficace pour bloquer des téléchargements ou des URL malveillantes récentes : aucune de celles que nous lui avons soumises n'est passée lors de nos tests.

benchmark : 332-3742


La légèreté du logiciel reste également exemplaire : il fait partie d'un des moins gourmands lors des analyses système, et on n'a observé aucun pic de consommation CPU ou d'utilisation de la mémoire vive.

benchmark : 332-3744


Notre avis


Vu le faible nombre de changements majeurs par rapport à l'an dernier, notre avis sur Norton Antivirus ne bouge pas vraiment non plus : il s'agit toujours pour nous d'un des meilleurs logiciels de sécurité pour un utilisateur ayant besoin avant tout de simplicité d'utilisation, et susceptible de télécharger des fichiers de sources peu sûres. En revanche, les « power users » le trouveront peut-être trop dirigiste et pas assez personnalisable dans sa protection.



Norton Antivirus

Les plus
+ Impact modéré sur les performances
+ Simple d'utilisation
+ Très efficace sur les sites infectés
Les moins
- Trop dirigiste pour les power users
- Quelques fonctionnalités superflues
Efficacité
Fonctionnalités
Performances
Ergonomie
3




Télécharger Norton Antivirus pour Windows.
Modifié le 17/09/2018 à 10h52
scroll top