BitDefender Antivirus Plus

le 24 février 2014 à 14h42
0
Là où la plupart des éditeurs d'antivirus ont arrêté la course aux fonctionnalités, Bitdefender continue à enrichir sa gamme, et notamment son Antivirus Plus, de nouveaux modules, essentiellement centrés sur la protection de la vie privée dans cette version « 2014 », qui n'en a d'ailleurs plus le nom.

Fonctionnalités



Avec une protection arrivée à maturité, BitDefender n'a plus forcément besoin de réinventer la roue sur ses fonctionnalités de base : la triple protection est éprouvée, tout comme les composants de détection des sites frauduleux ou des URL malveillantes. La principale différence entre BitDefender et un Norton ou un McAfee réside dans ce que l'éditeur ajoute autour de cette protection.

01F4000007183180-photo-bitdefender-2014-accueil.jpg


Depuis quelques versions, BitDefender multiplie les fonctionnalités de protection bancaire, des données personnelles ou encore des réseaux sociaux. L'approche peut paraître inadaptée aux power users, mais il faut admettre qu'on a du mal à trouver plus riche, pour un antivirus de base, sur ces domaines.

La version 2014 ajoute une nouveauté : un gestionnaire de mots de passe et autres données d'identification. À la manière d'un LastPass Password Manager ou d'un OnePassword, l'interface de BitDefender Wallet permet de stocker des identifiants de sites, des coordonnées bancaires, des paramètres de client mail ou même des clés de licence de manière chiffrée, et de les protéger par un seul mot de passe. C'est relativement pratique et bien intégré, et compatible Internet Explorer, Firefox et Chrome. Des options permettent notamment de demander le mot de passe maître à chaque connexion, à l'ouverture du navigateur ou même à chaque saisie d'identifiant.

01F4000007183190-photo-bitdefender-2014-wallet.jpg


Le nouveau module est également intégré à la fonctionnalité Safepay, inaugurée l'an dernier. Celle-ci permet de détecter la consultation de sites bancaires ou de commerce (visiblement à partir d'une liste d'adresses), et de basculer vers un navigateur complètement isolé du reste du système. Le choix peut être mémorisé pour un site particulier ou pour l'ensemble des sites répertoriés.

01F4000007183188-photo-bitdefender-2014-safepay.jpg


La protection des réseaux sociaux est également au programme, mais pas d'évolution à noter sur ce point : le module Safego permet toujours de scanner les liens postés sur Facebook ou Twitter, ou d'alerter sur les risques de divulgation d'infos privées. Là encore ça peut paraître accessoire pour un antivirus, mais l'approche a du sens pour le grand public.

Interface



Pas grand-chose à signaler sur l'interface de BitDefender : elle ne fait que reprendre celle de la version 2013 en plus plate, avec un accès aux principales fonctionnalités sous forme de widgets, et toujours cet interrupteur « Autopilot » qui permet aux néophytes de laisser le logiciel prendre la main sur les opérations de nettoyage notamment.

Les paramètres nous paraissent toujours être un modèle du genre : à la fois clairs, complets et même adaptés au tactile. En revanche, l'accueil, bien qu'épuré graphiquement, nous paraît toujours un peu chargé.

01F4000007183186-photo-bitdefender-2014-parametres.jpg


Performances



Sans surprise, les performances de BitDefender n'ont pas beaucoup bougé, ce qui n'est pas un mal. L'antivirus reste un des plus efficaces pour bloquer des URL malveillantes du jour même, tandis qu'il bloque avec succès la quasi-totalité des logiciels malveillants que nous lui avons soumis.

Benchmark : 332-3742


Pour cette version 2014, BitDefender utilise une nouvelle technologie, Photon, censée adapter le comportement du logiciel, et son usage des ressources, au système. En pratique, il est difficile d'en évaluer réellement l'impact, mais ce qui apparaît comme une certitude, c'est que l'antivirus nous a semblé maitriser son usage du processeur et de la mémoire vive.

Benchmark : 332-3746


Notre avis



BitDefender Antivirus Plus reste un antivirus robuste, mais peut être trop riche en fonctionnalités pour intéresser les utilisateurs aguerris, plutôt à la recherche de la solution la plus ciblée possible. En revanche, pour un public plus large, il s'agit d'un des antivirus « basiques » les plus sécurisants, notamment grâce à son accent mis sur la protection des données sensibles.


BitDefender Antivirus

Les plus
+ Excellente détection
+ Protection complète (achats, identité...)
+ Mode automatique pour les néophytes
Les moins
- Assez lourd
- L'interface manque parfois de simplicité
Efficacité
Fonctionnalités
Performances
Ergonomie
4


Modifié le 17/09/2018 à 10h52
Mots-clés : Antivirus
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
Google lance la livraison de repas directe depuis Search, Maps et l'Assistant
AIDA64, l'outil de bench et de diagnostic, disponible en version 6.0
La transition écologique de l'industrie chimique va demander beaucoup d'énergie renouvelable
scroll top