Test Norton Antivirus 2011 : simple d'utilisation mais pas toujours au top

Par
Le 15 octobre 2010
 0

Norton Antivirus 2011


Après une version 2009 faisant table rase du passé, et une version 2010 ajoutant un système de réputation des fichiers téléchargés, Norton Antivirus 2011 propose une évolution en douceur avec quelques améliorations. Norton Antivirus 2010 introduisait la notion de réputation des téléchargements : les fichiers téléchargés depuis un navigateur web étaient analysés et comparés aux données collectées (sur la base du volontariat) sur les postes des autres utilisateurs Norton. Le but : établir une sorte de «Pagerank» des fichiers, tenant compte notamment de leur date d'apparition et du nombre de versions précédentes. Norton Antivirus 2011 étend cette fonctionnalité au téléchargement de pièces jointes de mail ou de messagerie instantanée.

0190000003643478-photo-norton-antivirus-2011-accueil.jpg


L'autre nouveauté majeure de la version 2011 concerne le composant d'analyse comportementale SONAR, qui passe en version 3. L'amélioration ? Le composant analyse désormais l'activité réseau des processus afin de détecter des comportements malveillants. On notera enfin quelques petites améliorations apportées à certains modules comme l'analyse des performances qui vous informe désormais des processus mobilisant le plus de ressources.

012c000003643480-photo-norton-antivirus-2011-analyse.jpg
012c000003643482-photo-norton-antivirus-2011-param-tres.jpg


Pas de changement en ce qui concerne les fonctionnalités de base de Norton Antivirus 2011 : on retrouve donc une protection antivirus et antispyware, incluant une base de signatures, une couche heuristique et une couche d'analyse comportementale. Le logiciel dispose de boucliers dédiés aux messageries instantanées (AIM, Yahoo, MSN et Trilian) et aux mails (agissant sur le trafic, donc pas de logiciel spécifique), et d'un antirootkit. On retrouve également les spécificités introduites depuis les versions 2009 comme les « pulse updates » effectuant des mises à jour automatiques toutes les 5 minutes, la technologie Norton Insight excluant les fichiers réputés comme sûrs de l'analyse ou encore la possibilité d'effectuer les analyses pendant les périodes d'inactivité de l'ordinateur.

012c000003643484-photo-norton-antivirus-2011-insight.jpg
012c000003643486-photo-norton-antivirus-2011-performances.jpg


Niveau interface, outre un petit lifting cosmétique, on notera l'arrivée d'une carte mise à jour régulièrement et affichant les dernières menaces découvertes sur le globe. L'interface conserve sa réactivité et sa grande simplicité d'utilisation.

Globalement, Norton Antivirus 2011 est toujours un peu en retrait au niveau détection (tout en restant très bon), mais sa technologie Download Insight et son analyse comportementale s'avèrent de précieux alliés : SONAR 3 est certes un peu agressif, mais sauve souvent en dernier recours la situation, lorsque le fichier malveillant est passé à travers de la base de signature. De même, l'analyse de la réputation des fichiers pose quelques problèmes, notamment avec les versions bêta de logiciels pourtant connus (Firefox 4 beta était considéré comme suspect !), mais fournit une donnée généralement pertinente qui peut dissuader un néophyte de télécharger un fichier suspect. Norton étant un logiciel plutôt pensé pour le grand public non technophile, il pourra agacer les utilisateurs plus pointus par son agressivité, mais pour le néophyte, mieux vaut trop que pas assez ! Au final, le bilan de Norton 2011 est plutôt positif mais entaché par quelques problèmes : il consomme ainsi beaucoup de mémoire lors des analyses, et semble plus laxiste que d'autres antivirus sur certains types de fichiers, notamment les Autoruns : ceux de notre base passaient tout de même assez souvent au travers alors qu'une bonne partie des autres antivirus les bloquaient.

En conclusion, un antivirus toujours aussi simple d'utilisation pour le grand public, mais sans doute trop rigide pour les experts qui lui préfereront un produit plus personnalisable...

Norton Antivirus 2011

Les plus
+ Très simple d'utilisation
+ Performances de détection satisfaisantes
+ Impact limité sur le processeur
Les moins
- Fonctionnalités limitées
- Consommation mémoire élevée en analyse
- Module de réputation parfois agressif
Efficacité
Fonctionnalités
Performances
Ergonomie
3



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top