Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique

17 novembre 2019 à 16h00
0
bitcoin cryptomonnaie

« Battre » monnaie virtuelle n'est pas sans dommage pour la planète et notre santé. Le minage de bitcoins implique des rejets de CO2 de plus en plus massifs. Reste à savoir comment verdir cette création de valeur et d'échange 100 % numérique.

Selon une récente étude menée par des chercheurs de l'Université du Nouveau-Mexique, le minage de bitcoins aurait un impact négatif sur l'environnement. En effet, même si cette monnaie demeure virtuelle, sa création implique d'énormes rejets de polluants dans l'atmosphère. Cela est dû au fait que pour valider chaque transaction, les utilisateurs sont obligés de résoudre des algorithmes de cryptographie de plus en plus complexes qui exigent des puissances de calculs gigantesques.

Impact environnemental et humain

D'où la création de « camps miniers », autrement dit des installations de plusieurs centaines ou milliers d'ordinateurs travaillant 24h/24 positionnées non loin de sources d'énergie peu onéreuses, généralement associées à du carburant fossile. Il en résulte un dégagement de dioxyde de carbone, d'azote et de particules fines loin d'être négligeable.

Les chercheurs sont également arrivés à la conclusion que le coût des dégâts généré par la naissance d'un unique bitcoin correspondait à la valeur d'échange de celui-ci. En ajoutant que « ce qui est le plus frappant dans notre étude, c'est qu'elle montre que le prix pour la santé humaine et l'environnement, du fait de l'extraction de cryptomonnaie, est faramineux ».

« Verdir » la création de bitcoins ?

L'impact négatif sur la santé et la Terre pourrait être minimisé par l'utilisation de matériels informatiques moins énergivores ainsi que par des sources d'énergie vertes de type éolien ou hydroélectrique. Les camps miniers pourraient par exemple se positionner près des grands barrages et fermes solaires.

Par ailleurs, pourquoi ne pas répercuter le coût de ces crypto-dommages directement sur leurs auteurs ? Encore faut-il savoir comment procéder pour le calculer au plus juste et l'inclure dans l'exploitation et la création de ces monnaies virtuelles. Une question politique difficile à laquelle les auteurs de l'étude n'apportent pas de réponse.

Source : ScienceDaily.
89
22
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Coronavirus : le traçage numérique
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
scroll top