Nintendo compterait aussi sur le cloud de Microsoft pour propulser son service de streaming

21 mai 2019 à 17h08

Nintendo pourrait suivre le chemin emprunté par Sony la semaine dernière et compter sur les solutions de cloud de Microsoft pour donner vie à son propre service de streaming.

La semaine dernière, Sony et Microsoft annonçaient la signature surprise d'un accord permettant au géant nippon d'utiliser le Cloud Microsoft Azure pour propulser son service de streaming. Une annonce qui n'avait pas manqué de surprendre, y compris au sein de la division PlayStation, explique VG24/7. Cette semaine, la rumeur court que Nintendo s'apprêterait à faire de même.

Sony et Nintendo contraints de se tourner vers Microsoft ?


« Nintendo lui-même cherche aussi à travailler avec MSFT (Azure) pour proposer son propre service de streaming dans certaines régions (JP, US, etc) », estime sur Twitter David Gibson, analyste basé à Tokyo. L'intéressé n'a par ailleurs pas exclu la possibilité que les services de Sony et Microsoft soient proposés sur les plateformes de Nintendo. D'un point de vue stratégique, la chose aurait du sens pour VG24/7. Rappelons en outre que Microsoft et Nintendo entretiennent de bons rapports depuis quelques années, notamment sur les questions relatives au cross-play.

Comme l'explique enfin David Gibson, Sony et Nintendo n'auraient dans les faits pas tellement d'autres alternatives que Microsoft Azure pour propulser leurs services respectifs de streaming. Et pour cause, la seule autre option serait de se rabattre sur l'offre AWS d'Amazon, nettement moins réputée qu'Azure en matière de Gaming.


1 0
Voir les commentaires sur le site