RIP PlayStation Vita : Sony arrête officiellement la production

04 mars 2019 à 20h42

Cette fois-ci, c'est définitivement terminé. Sony a mis un terme au chapitre PS Vita en stoppant la production de la console portable. La conclusion inévitable d'un échec commercial, provoqué notamment par l'avènement des jeux sur smartphones.

Petit ange parti trop tôt. Sept ans après sa sortie en Europe et en Amérique du Nord, la PlayStation Vita tire sa révérence.

PS Vita : Game over


Son constructeur, Sony, a en effet annoncé l'interruption de la production des deux derniers modèles de la console portable. Tous les exemplaires ont ainsi été expédiés et la fabrication ne reprendra pas, ce qui marque la fin officielle de la PS Vita.

Il ne s'agit pas d'une surprise, dans la mesure où cette retraite avait été annoncée par Sony il y a plusieurs mois. Et un peu plus tôt en 2018, l'entreprise japonaise avait déjà déclaré qu'elle ne fabriquerait plus de cartouches physiques. Des décisions motivées par les chiffres décevants de la console, en particulier par rapport à son aînée, la PSP.

Impuissante face à la montée des jeux mobiles


Lancée en décembre 2011 au Japon, la PS Vita a sans doute souffert d'un mauvais timing. En effet, malgré ses atouts, la console s'est heurtée à l'essor du gaming sur smartphones et tablettes. Par conséquent, les ventes n'ont jamais décollé et Sony a d'ailleurs rapidement cessé d'en communiquer les chiffres. Mais les estimations tablent généralement sur un nombre situé entre 10 et 15 millions d'exemplaires écoulés.

Échaudé par cette déception, le constructeur japonais n'a pour l'heure pas prévu de successeur à la PS Vita. Cela laisse ainsi la Switch quasiment seule sur le marché des consoles portables. Et avec le succès croissant des jeux sur mobile, la console de Nintendo pourrait être la dernière machine produite par un grand groupe à s'aventurer dans ce domaine.

Source : Polygon

10 0
Voir les commentaires sur le site