La Chine veut ériger une centrale solaire spatiale d'ici 2025

 le 19 février 2019 à 17:20


L'Empire du Milieu a annoncé vouloir bâtir une station solaire spatiale qui permettrait d'alimenter la Terre en électricité.

L'idée peut paraître relever de la science-fiction, mais elle serait particulièrement efficace. En tout cas, la Chine y croit dur comme fer. Le pays a annoncé son intention de construire une centrale solaire qui graviterait autour de la Terre. Une exploitation pleine pourrait être envisagée pour 2050.

Des centrales solaires envoyées dans la stratosphère dès 2021

L'explosion de la démographie sur notre planète a notamment pour conséquence une augmentation des besoins énergétiques. Pour répondre à ces besoins, les énergies renouvelables se font petit à petit une place dans notre société, même si les énergies fossiles semblent encore avoir de belles heures devant elles. Voilà pourquoi la Chine pense avoir trouvé une solution, loin de notre planète.

Dess scientifiques chinois pensent ainsi que l'énergie solaire directement puisée dans l'espace serait bien plus efficace que celle récoltée depuis la Terre. D'où l'idée de lancer plusieurs petites centrales électriques dans la stratosphère, entre 2021 et 2025, avant de franchir le niveau du mégawatt en 2030 et celui du gigawatt d'ici 2050.

Un problème de poids (mais pas que !) à régler

L'avantage d'une centrale solaire spatiale, c'est qu'elle ne dépendrait plus des aléas climatiques terrestres et constituerait ainsi une source d'énergie inépuisable pour ses exploitants. L'Académie chinoise des technologies spatiales indique qu'une telle installation pourrait « fournir de manière fiable de l'énergie 99% du temps, à une intensité six fois supérieure » aux infrastructures solaires installées sur Terre.

Après la théorie, il y a la pratique. La centrale pourrait peser autour des 1 000 tonnes, ce qui ne faciliterait certainement pas sa mise en orbite. Sans parler de l'acheminement de l'énergie vers la Terre... Les chercheurs imaginent donc la possibilité de bâtir la station directement dans l'espace en faisant appel à des robots et à l'impression 3D. Le Japon et les États-Unis ont déjà étudié par le passé la possibilité de récolter l'énergie solaire depuis l'espace.

Comme toujours en matière spatiale, le projet est ambitieux. Mais d'ici 2050... pourquoi pas ? Qu'en pensez-vous ?

Voir les 28 commentaires sur le site

Les dernières actualités