Pass sanitaire : 7 mois après votre 2e dose, il sera désactivé si vous ne recevez pas une 3e dose

25 novembre 2021 à 15h38
138

Le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, a confirmé jeudi l'ouverture de la troisième dose à tous les Français dès le 27 novembre, et la désactivation du pass sanitaire sept mois après la seconde, si vous ne faites pas votre rappel.

La France affronte de plein fouet une cinquième vague épidémique. 32 591 Français ont été testés positifs à la Covid-19 le 24 novembre, et il devenait urgent, pour le gouvernement, de prendre des décisions fortes pour tenter de freiner la progression du virus, quitte à se mettre un peu plus encore l'opinion à dos. Jeudi, le ministre Olivier Véran a annoncé de nouvelles mesures qui conditionneront, pour chaque citoyen, le maintien de la validité de leur pass sanitaire.

Troisième dose et pass sanitaire : quand devrez-vous faire votre rappel ?

La position du gouvernement est claire, et Olivier Véran l'a officiellement confirmée ce jeudi midi. La troisième dose de vaccin, appelée le « rappel », sera donc bien nécessaire pour prolonger, ou plutôt pour maintenir la validité de son pass sanitaire. Le gouvernement conseille vivement d'effectuer cette troisième injection à partir de 5 mois après sa deuxième dose (comme le préconise la Haute Autorité de Santé), et non 6 mois comme cela était préconisé il y a encore quelques jours.

La règle des 7 mois

Pour les plus de 65 ans, le pass sanitaire cessera de fonctionner à compter du 15 décembre si le citoyen en question a reçu sa deuxième dose contre la Covid-19 il y a plus de 7 mois. Cela signifie qu'un Français de plus de 65 ans ayant reçu sa dose avant le 14 mai 2021 perdra le bénéfice du pass sanitaire dès le 15 décembre, puisqu'il aura dépassé le délai de 7 mois. S'il il a reçu, admettons, sa seconde dose le 10 juin 2021, il aura alors jusqu'au 10 janvier 2022 pour effectuer son rappel s'il veut conserver son pass sanitaire.

Cette règle des 7 mois sera applicable à tous les Français de plus de 18 ans à compter du 15 janvier, soit un mois après les seniors. Concrètement, qu'est-ce que cela veut dire ?

Un citoyen de 40 ans, vacciné seconde dose le 15 juin 2021, a jusqu'au 15 janvier 2022 pour effectuer son rappel, c'est-à-dire 7 mois. Passé ce délai et passée cette date, il perdra tous les bénéfices de son pass sanitaire. Reprenant le même principe, un citoyen vacciné seconde dose le 2 juillet 2021 devra effectuer son rappel avant la fin du délai des 7 mois, soit avant le 2 février 2022.

Vous l'aurez compris, le délai entre la période d'éligibilité au vaccin et la désactivation du pass sanitaire ne sera que de deux mois. Lors d'une prochaine mise à jour, une nouvelle option sera insérée dans l'application TousAntiCovid . Elle permettra aux utilisateurs de recevoir une alerte lorsque le pass arrivera à expiration.

Des sites spécialisés saturés et une évolution pour les non-vaccinés

Il y a aussi du changement en ce qui concerne les tests PCR. Le gouvernement a ici aussi décidé de serrer la vis en réduisant la durée de validité des tests négatifs à 24 heures, contre 72 heures jusqu'à maintenant. « Il faudra vous faire tester tous les jours et à vos frais », a ainsi appuyé le ministre Véran, incitant un peu plus les non-vaccinés à sauter le pas de l'injection. Cette nouvelle règle entrera rapidement en application, dès le lundi 29 novembre.

Les différents sites spécialisés comme Doctolib , Maiia, KelDoc et autres plateformes proposant des rendez-vous vaccinaux ont été pris d'assaut ce midi. Doctolib estimait même le délai d'attente pour accéder à son site à « plus de 30 minutes », au moment de la rédaction de notre article. L'application ViteMaDose , gratuite et disponible sur Android, vous permet de rechercher un rendez-vous de vaccination sur l'ensemble des plateformes reconnues par le gouvernement, ce qui peut aider à gagner du temps. D'autres sites, comme Covidliste, envoient une notification aux utilisateurs dès lors qu'une dose de vaccin est disponible près de leur domicile.

Jeudi, un vote de l'Assemblée a confirmé la prolongation du pass sanitaire jusqu'à fin juillet 2022. Visiblement, le fameux sésame QR code va continuer de nous accompagner pendant quelque temps.
Lire la suite

Voir les 138 commentaires sur le site

Articles récents