Alder Lake : les processeurs « bloqués » en détail, sortie mi-janvier

23 novembre 2021 à 10h32
11

Des processeurs moins énergivores et moins chers que leurs homologues des gammes « K » et « KF ».

À partir du 4 novembre dernier, Intel a commercialisé la première salve Alder Lake, ses processeurs de 12e génération. Le fondeur avait déjà confirmé que d'autres vagues suivraient progressivement. La prochaine semble prévue pour mi-janvier.

Des processeurs « bloqués » ?

Le terme de processeur « bloqué » (ou locked en anglais) ne vous parle peut-être pas. Pour l'expliquer, revenons sur les modèles « K » et « KF », tel le Core i9-12900K que nous testions en début de mois. Des modèles haut de gamme qu'Intel destine avant tout aux utilisateurs experts.

Ces processeurs ne possèdent effectivement aucun verrouillage au niveau de leur coefficient multiplicateur. Ce coefficient est utilisé pour déterminer la fréquence d'horloge du processeur en multipliant celle du bus système.

Dans le cas d'un processeur au coefficient multiplicateur débloqué, il est possible pour l'utilisateur de le modifier afin de pousser le processeur au-delà des fréquences prévues par son fabricant. Vous l'aurez deviné, on parle d'overclocking. Les processeurs « bloqués » en sont incapables.

Du Core i3 jusqu'au Core i9

Nous le savons depuis déjà quelques semaines, les processeurs Alder Lake « bloqués » disposeront aussi d'un TDP (ou enveloppe thermique) moindre, de 65 Watts. Aux dernières nouvelles, Intel semble prévoir sept catégories de processeurs pour cette gamme.

Les Core i3-12100 et Core i3-12300 disposeront tous les deux de quatre cœurs performants, les Golden Cove, et aucun cœur efficace. Il est question d'un cache L2 de 6 Mo et d'un cache L3 de 12 Mo et la seule différence semble tenir à la fréquence « boost » de respectivement 4,3 GHz et 4,4 GHz.

La gamme s'étoffe ensuite avec les Core i5-12400, Core i5-12500 et Core i5-12600. Toujours pas de cœurs efficaces ici, mais on passe à six cœurs performants à chaque fois. Le cache est également identique sur les trois modèles (9 Mo de L2 et 18 Mo de L3), mais les fréquences bougent : on atteint respectivement 2,5 GHz, 3 GHz, 3,3 GHz « de base » et 4,4 GHz, 4,6 GHz, 4,8 GHz en « boost ».

On monte encore en gamme avec le Core i7-12700 qui disposera de huit cœurs performants et quatre cœurs efficaces (les Gracemont) pour un total de 20 threads. Le cache progresse nettement avec 12 Mo de L2 et pas moins de 25 Mo en L3. Les fréquences vont de 2,1 GHz (base) à 4,9 GHz (boost) sur les cœurs performants.

Enfin, le plus costaud de la gamme, le Core i9-12900, intègrera huit cœurs performants et huit cœurs efficaces pour un total de 24 threads. Le cache L2 monte à 20 Mo et le cache L3 atteint 30 Mo. On parle ici de fréquences de 2,4 GHz (base) et 5,1 GHz (boost) pour les cœurs performants.

Source : TechPowerUp

Voir les 11 commentaires sur le site

Articles récents