Macron veut un outil de contrôle parental par défaut par appareil "utilisé par des enfants"

21 novembre 2021 à 13h00
12

Le gouvernement part en guerre contre le harcèlement scolaire et prend plusieurs mesures afin de mieux protéger les enfants en ligne.

Pour encadrer les usages numériques des plus jeunes plus efficacement, le gouvernement souhaite instaurer un contrôle parental par défaut sur tous les appareils utilisés par les enfants.

Vers un contrôle parental par défaut pour les appareils

« Face aux dangers du numérique, nous changerons la loi pour que le contrôle parental soit installé par défaut sur tous les smartphones, ordinateurs et tablettes utilisés par nos enfants », a déclaré le président Emmanuel Macron ce jeudi 18 novembre, en pleine journée de la lutte contre le harcèlement scolaire. Cette déclaration intervient quelques jours après le dépôt d’un projet de loi du député Bruno Studer, allant également dans ce sens.

L’article 1 y prévoit  « l’obligation pour les fabricants d’installer un système de contrôle parental et de proposer à l’utilisateur son activation lors de la première mise en service de l’appareil ». En d’autres termes, tous les produits connectés seraient concernés ; consoles de jeu, ordinateurs et appareils mobiles inclus. Le texte souhaite également harmoniser les différents outils et « garantir un même standard de qualité à tous les foyers » en imposant un même contenu. Le projet de loi pourrait être adopté par l’Assemblée Nationale au plus tôt fin février. 

Source : Twitter

Voir les 12 commentaires sur le site

Articles récents