AMD ferait produire ses puces en 3 nm chez Samsung, un gros coup pour le fondeur Coréen

18 novembre 2021 à 13h20
24

Pour ses futurs processeurs Zen, AMD pourrait faire des infidélités à TSMC et se tourner vers le Sud-coréen.

À l'heure actuelle, AMD fait graver ses CPU et ses GPU par la Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC). Ainsi, les derniers Ryzen de série 5000 exploitent le processus 7 nm de la firme taïwanaise et il devrait en être de même pour encore un moment.

Ça se bouscule autour du 3 nm

Reste que la nouvelle avancée par DigiTimes pourrait faire l'effet d'une bombe, si bien sûr elle venait à être confirmée. En effet, nos confrères ont expliqué qu'AMD considère un partenariat avec Samsung afin de produire des puces selon le procédé 3 nm du Sud-coréen.

Un revirement essentiellement lié aux étroites relations entretenues par TSMC avec Apple. On peut en déduire que ce puissant lien entre la firme taïwanaise et la société de Cupertino limite les ouvertures pour les autres clients de TSMC. AMD préfère sans doute devenir le client privilégié d'un autre fondeur.

Notons toutefois que de précédentes rumeurs avaient déjà souligné un rapprochement entre Qualcomm et Samsung, toujours dans le but de produire des puces en 3 nm. Les fondeurs capables de telles prouesses techniques étant fort peu nombreux (ils seront deux, voire trois, à l'horizon 2023), les clients se bousculent. Forcément.

AMD, un client 3 nm en pleine croissance

Pour Samsung, la signature d'un poids lourd comme AMD représente malgré tout une prise de choix. Depuis déjà quelques années, la firme dirigée par Lisa Su monte effectivement en puissance, profitant des déboires d'Intel, bien sûr, mais aussi de la qualité de ses propres puces.

Une situation que de nombreux observateurs estiment voir durer. Ainsi, IC Insight précise qu'AMD n'est rien d'autre que le numéro un de son top 10 des entreprises de semi-conducteurs en pleine croissance pour 2021. Ses revenus pourraient croître de 65 % sur l'ensemble de l'année fiscale.

Si le chiffre venait à être confirmé, cela porterait le chiffre d'affaires d'AMD à 16 milliards de dollars pour l'exercice fiscal 2021, une performance d'autant plus remarquable qu'elle intervient après un excellent exercice fiscal 2020 qui avait vu son chiffre d'affaires croître de 45 % à plus de 9,8 milliards de dollars.

Un client de poids donc pour Samsung qui se livre à une belle course avec TSMC sur le 3 nm. Chez le Taïwanais, on estime que la mise en production du nouveau processus interviendra au second semestre 2022. Samsung espérait pouvoir débuter avant la fin du premier semestre, mais rappelons que des rumeurs estivales voyaient plutôt la chose pour 2023-2024 .

Source : WCCFTech

Voir les 24 commentaires sur le site

Articles récents