Binance se la joue "Père fondateur" et publie les 10 droits fondamentaux des utilisateurs crypto

18 novembre 2021 à 10h15
5

Binance a beau être la plus grosse plateforme d'échange de cryptomonnaies dans le monde, son appel va-t-il pour autant fonctionner ?

De plus, on ne parle même pas du sensible sujet qu'est la potentielle régulation des cryptomonnaies … Ah, ben si !

L'obligation de protéger tes utilisateurs contre les méchants acteurs, tu auras

Ce n'est pas le Décalogue, mais dans l'esprit, on n'est pas si loin. Dans un monde où Dieu serait mort et crypto serait reine, voici Binance s'autoproclamant Zeus, voire chef suprême du monde de la crypto. Car la firme fondée à Hong-Kong en 2017, qui, en moins d'un an, est devenue la plus importante plateforme d'échange de cryptomonnaies sur la planète, semble vouloir jouer de sa place de numéro 1 sur le marché pour tout simplement publier sa première déclaration des droits. Et celle-ci vaut pour toutes celles et ceux qui mettent la patte dans les cryptomonnaies.

Voici, pêle-mêle, une sélection des Dix commandements version Binance. Le premier souhaite que « tous les humains aient un accès aux outils financiers tels que la crypto, qui permettent d'obtenir une meilleure indépendance économique ». Binance énonce que les « responsables de plateformes crypto ont l'obligation de protéger leurs utilisateurs contre les mauvais acteurs comme d'implémenter la connaissance du client (KYC) pour prévenir les risques financiers ». Plus encore, pour la firme, « la vie privée est un droit humain, et toutes les données personnelles doivent être l'objet de stricts niveaux de protection ».

Les points clefs du contrôle comme de la régulation abordés

Parmi ces dix points jugés fondamentaux par Binance, trois d'entre eux pourraient néanmoins être sujets à controverse auprès des acteurs de la cryptomonnaie. Le premier dicte notamment que les « participants à l'industrie (de la crypto, ndlr) ont la responsabilité de travailler avec les fabricants de norme et les régulateurs pour moduler de nouveaux standards de la détention d'actifs en crypto ».

Le deuxième, que les « plateformes d'échanges qui offrent des instruments dérivés doivent être sujettes à des régulations appropriées, cela afin que tous les utilisateurs retrouvent tous les préalables éligibles et que leurs transactions soient opérées de manière juste ». Enfin, le troisième suggère que « la régulation des cryptomonnaies est inévitable. Les utilisateurs ont le droit de faire entendre leur voix sur la manière dont l'industrie doit évoluer avec sa plateforme employant la blockchain ». Y aurait-il un message à faire passer ?

À l'image des réactions sur Twitter , les retours sont mitigés, qui plus est dans un contexte où Binance est en plein travail de remodelage de sa culture d'entreprise et, plus largement, de refonte de son image.

Quel(s) effet(s) aura cette déclaration des droits version Binance ? L'avenir nous le dira, mais comme le précise DC Forecasts, ce n'est pas forcément le respect des lois ou encore des droits humains qui sont jugés prioritaires pour de nombreux acteurs de la crypto. L'accroissement de la richesse, en revanche…

Source : DC Forecasts

Binance

  • Très complète
  • Grand choix d'outils de trading
  • De nombreux services annexes

Binance offre des outils de trading et de gestion de risque très élaborés et solides, ainsi qu'une multitude de services et produits qui parfois peuvent être dangereux pour certains profils débutants. Si nous recommandons sans hésiter cette plateforme, nous conseillons d’éviter certains produits très risqués afin d'éviter des expériences d'investissement un peu amères.

Voir les 5 commentaires sur le site

Articles récents