Il était temps : Microsoft réinvente Windows Media Player pour Windows 11

17 novembre 2021 à 13h00
13

Windows Media Player fait peau neuve sous Windows 11, une mue qui se matérialise essentiellement par un design plus moderne et une meilleure accessibilité.

En cours de déploiement depuis début octobre, Windows 11 est l’occasion pour Microsoft d’apporter de nouvelles fonctionnalités, mais également de transformer certaines applications, dont certaines, comme Windows Media Player , étaient devenues désuètes. En effet, hormis quelques nostalgiques de l’ère Windows XP, plus grand monde n’utilise ce lecteur multimédia, lui préférant certainement des solutions telles que Foobar2000 ou VLC media player . Toutefois, le nouveau système d’exploitation sera peut-être l’occasion pour Media Player de retrouver une seconde jeunesse. En tout cas, Microsoft y travaille.

Un Media Player pensé pour Windows 11

Dans un article de blog, Dave Grochocki, chef de programme principal sur Windows Inbox Apps, annonce le déploiement du nouveau Media Player pour Windows 11 dans le canal Dev. Pour l’instant, seuls quelques membres du programme Windows Insiders peuvent donc l’expérimenter.

Selon Dave Grochocki, lui et ses équipes ont « conçu le nouveau lecteur multimédia pour rendre l'écoute et la visualisation de votre contenu multimédia plus agréable sur Windows 11 ». Il estime que « le lecteur multimédia met magnifiquement en valeur vos collections locales de musique et de vidéos et s'intègre parfaitement à la nouvelle apparence de Windows 11 ». Pour illustrer ses propos, il partage les quelques captures ci-dessous.

Une fusion de Media Player et de Groove Music

Media Player rassemble la bibliothèque musicale, y compris celle de Groove Music (l’application sera remplacée par Media Player) ainsi que la collection locale de vidéos. Tous les contenus des dossiers musique et vidéo du PC apparaissent automatiquement. Il est néanmoins possible de configurer Media Player pour qu’il incorpore des éléments présents dans d’autres dossiers.

Pour la musique, le lecteur média permet de créer et de gérer des listes de lecture (pas d’inquiétude, celles de Groove Music seront automatiquement transférées). Vous l'aurez constaté avec les images ci-dessus, lors de la lecture d’une piste, l’application met en avant la pochette d’album et des images de l’artiste, en plein écran ainsi que dans le mini-lecteur.

Dave Grochocki rapporte que l’accessibilité a été améliorée, avec une meilleure prise en charge des raccourcis claviers et des technologies d’assistance.

Des bugs à corriger et des améliorations prévues

Il subsiste encore quelques bugs. L’un empêche par exemple la lecture à partir d'emplacements réseau. Un autre bloque le tri du contenu de la bibliothèque avec des caractères accentués. Naturellement, ceux-ci devraient être corrigés dans les prochaines semaines. En outre, l’article rapporte que de nouvelles façons de parcourir les collections et de gérer la file d'attente de lecture sont prévues, sans plus de précisions. Par ailleurs, Dave Grochocki invite les utilisateurs à faire des retours afin que leurs avis soient pris en compte pour améliorer l’expérience.

Enfin, au moins dans un premier temps, sachez que l’ancien Windows Media Player ne disparaîtra pas totalement : il sera toujours accessible via Windows Tools.

Windows 11

  • Refonte graphique de l'interface réussie
  • Snap amélioré
  • Groupes d'ancrage efficaces

Pour être tout à fait honnête, Windows 11 nous apparaît comme une bonne évolution de Windows 10. Au-delà de l’aspect très marketing lié à l’effet de surprise (Windows 10 était présenté comme le der des ders, souvenez-vous) et à la refonte essentiellement graphique de l’interface, la mise à jour apporte un peu de clarté et de modernité bienvenues après six années passées auprès d’un OS conçu pour réconcilier Microsoft et son public. On aime également les discrets détails qui le rendent plus fonctionnel comme le snap amélioré et les groupes d’ancrage, ou encore la gestion affinée des bureaux virtuels. Enfin, nous sommes vraiment convaincus par la refonte du Microsoft Store. En acceptant de revenir sur l’exclusivité réservée aux UWP, Microsoft frappe efficacement là où on ne l’attend pas et s’astreint enfin à rattraper son retard sur Apple et Google.

Source : Microsoft

Voir les 13 commentaires sur le site

Articles récents