Le frère d’Elon Musk a curieusement vendu un gros paquet d’actions Tesla la veille de la chute du cours de Bourse

11 novembre 2021 à 16h00
12

Quand on ne parle pas d’Elon Musk, on évoque son frère, Kimbal Musk, qui a vendu la bagatelle de 88 500 actions Tesla le 5 novembre. Le 6 novembre, le cours de l’action chutait de 200 dollars.

Kimbal Musk, membre du conseil d'administration de Tesla, tire environ 109 millions de dollars de cette affaire.

Des tweets, des soupçons de délits d'initié

Le 5 novembre dernier, l'action Tesla a atteint une valeur record de 1 222 dollars. Quelques jours plus tard, le cours est redescendu à 1 023 dollars. C'est en vendant ses actions au pic de la phase haussière que Kimbal Musk a réalisé une jolie plus-value de 109 millions de dollars. La question se pose : cet homme est-il un génie de la Bourse ou a-t-il bénéficié d'informations inaccessibles au commun des mortels ?

Il y a finalement peu de chances que Kimbal Musk soit inquiété par le fisc aux États-Unis, même si de forts soupçons de délits d'initié pèsent sur lui ces derniers jours. Cet homme d'affaires, plutôt discret par rapport à son frère Elon, a fait sa propre fortune tout en étant membre du conseil d'administration de Tesla depuis 17 ans.

Ces temps-ci, le débat public tend vers la taxation des grosses fortunes américaines. Le 6 novembre, lorsqu'Elon Musk s'exprime sur Twitter dans un sondage, il demande si oui ou non il devrait vendre 10 % de ses parts dans Tesla. Ses adeptes, 3,5 millions d'abonnés, répondent majoritairement par « oui », ce qui fait chuter la valeur de l'actif de plus de 200 dollars. Les tweets de Musk ont une influence énorme sur la Bourse et les crypto-monnaies . C'est un phénomène surveillé par la SEC, régulateur financier américain.

Source : Les Échos

Voir les 12 commentaires sur le site

Articles récents