Baromètre ANFR : Bouygues Telecom ralentit sur la 4G, les opérateurs font du surplace sur la 5G

07 avril 2020 à 14h00
0
antennes-couv.jpg
© Pixabay

L'ANFR a dévoilé, il y a quelques jours, les chiffres mensuels de son observatoire des déploiements mobiles 4G et 5G. En mars, les opérateurs ont été actifs sur la technologie actuelle, et forcément beaucoup moins sur celle de cinquième génération.

L'Agence nationale des fréquences (ANFR) a publié, jeudi 2 avril, ses résultats pour le mois de mars 2020. Les données fournies par l'établissement public nous permettent d'en savoir plus sur l'activité et le rythme de déploiement des réseaux mobiles par les opérateurs de télécommunications français. Concernant la 4G, Free Mobile continue de rattraper son retard sur Bouygues Telecom, alors que seules trois nouvelles stations 5G expérimentales ont été autorisées.


Orange, le plus prolifique en 4G

Au 1er avril 2020, l'ANFR annonce avoir autorisé 51 756 sites 4G en France. L'agence nous indique que 45 748 sont aujourd'hui en service. Comme nous le précisons lors de chaque publication de ce baromètre, il est bon de noter que certains « sites » sont équipés de plusieurs antennes. Au mois d'avril, le nombre de demandes d'autorisation de sites 4G a grimpé de 1 %, tout comme les mises en service. Les autorisations ont nettement progressé dans la bande 700 MHz (+4,5 %) et dans la bande 2,1 GHz (+2,9 %).

Avec 350 nouveaux sites en mars, Orange fut le plus efficace et compte désormais 21 830 sites 4G. L'opérateur historique devance SFR, qui enregistre 276 sites supplémentaires (19 000 au total), puis un Bouygues Telecom qui tourne toujours au ralenti avec 83 nouveaux sites seulement (18 188) et Free Mobile, qui poursuit sa remontée avec 251 sites en un mois (15 586).


Peu d'avancées sur la 5G

S'agissant de la 5G, au mois de mars, seules trois nouvelles stations expérimentales ont été autorisées par l'ANFR sur le territoire, dans la bande cœur 3,5 GHz, alors que l'autorité des télécoms, l'ARCEP, a annoncé il y a quelques jours un décalage des enchères de la technologie de cinquième génération, en raison de l'épidémie de coronavirus.

On dénombre désormais 462 supports 5G expérimentaux installés en France, au 1er avril, pour un total de 479 antennes. Seuls les opérateurs SFR (43, +2) et Orange (345, +1) avancent dans leurs installations. Statu quo en revanche pour Bouygues Telecom (65, =) et Free Mobile (9, =).

supports-5G-anfr-mars-2020.jpg
© ANFR

Source : ANFR
Modifié le 07/04/2020 à 14h23
0
1
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
scroll top