La Suisse modère le déploiement de la 5G suite à une opposition politique

17 février 2020 à 17h48
0
5G Suisse

Alors que la Suisse faisait figure de leader européen sur le déploiement de la 5G, les opérateurs vont être contraints de freiner le développement du réseau mobile dernière génération.

Mis sous pression, le gouvernement suisse a décidé de modérer l'installation et l'activation d'équipements 5G sur son territoire. Cela fait des mois que des associations et courants politiques luttent pour empêcher le déploiement massif du réseau en Suisse sans mieux connaître les potentiels risques pour la santé.


La peur des effets nocifs des ondes

Courant 2019, des habitants de Genève commencent à se plaindre d'effets secondaires suite à la pose d'antennes 5G. C'est à partir de ce moment que la contestation démarre vraiment. Dans des propos rapportés par Le Monde, Bertrand Buchs, médecin et député du Parti démocrate chrétien (PDC), dénonce la rapidité avec laquelle les opérateurs ont obtenu les autorisations de déploiement, « sans aucune concertation sur les risques sanitaires, environnementaux et sécuritaires ».

Car il n'y a pas que la question de la santé qui interroge. L'opérateur Sunrise a misé sur des équipements Huawei pour constituer son infrastructure réseau. Le flou qui règne autour du fournisseur chinois (que les États-Unis accusent de laisser des backdoors dans son matériel à des fins d'espionnage) inquiète également. Pour Buchs, la Suisse s'est précipitée sans aucune raison valable.


Un déploiement éclair non justifié ?

Début 2019, l'Etat suisse lançait les enchères de fréquences auprès des opérateurs (une étape qui aurait dû avoir lieu à l'automne 2019 en France mais qui a été repoussée au printemps 2020). Elles ont été attribuées à Swisscom, Sunrise et Salt pour la somme de 357 millions d'euros - les enchères démarreront à 2,17 milliards d'euros en France, au grand dam des opérateurs.

En avril 2019, Swisscom, Sunrise et Salt ont ainsi pu commencer le déploiement du réseau 5G, qui s'annonçait alors très rapide avec un objectif de couverture de 90 % du territoire d'ici la fin d'année pour le seul Swisscom. Les offres commerciales grand public ont suivi chez Swisscom et Sunrise (à des prix capables de provoquer un infarctus chez un consommateur français). Voilà que tout ceci est désormais remis en cause.

Source : Le Monde
Modifié le 17/02/2020 à 17h48
12
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
Crysis Remastered revient en vidéo et annonce déjà son report

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top