5G : le géant américain Verizon ouvre son premier laboratoire hors-USA, à Londres

11 février 2020 à 17h39
0
Verizon (New York)
Enseigne Verizon, à New York (© Alexandre Boero)

En ouvrant son laboratoire dans le centre de la capitale britannique, l'opérateur de télécommunications donne la possibilité à ses clients de réaliser des tests sur place.

Verizon a annoncé, lundi 10 février, l'ouverture d'un laboratoire 5G ainsi que celle, prochaine, d'un studio de production à Londres. Pour le mastodonte américain des télécoms (environ 120 millions d'abonnés outre-Atlantique), il s'agit de la première installation 5G délocalisée des États-Unis. L'intérêt de cet investissement et de développer puis renforcer ses activités internationales.

Pour explorer les limites de la 5G

Le Lab, c'est son nom, est installé au Mid City Place, un immeuble vitré d'une dizaine d'étages situé dans le centre de Londres. Verizon y accueille désormais de potentiels partenaires professionnels invités à tester voire à développer des expériences et applications mobiles de cinquième génération.


Outre les entreprises, diverses organisations, start-up et universités travaillent avec l'opérateur américain pour « explorer les limites de la technologie de réseau 5G » et étudier les différents cas d'utilisation probable de la 5G. Ainsi, le London Lab de Verizon permet de simuler les apports de la technologie sur les véhicules autonomes, les soins de santé virtuels, la fabrication intelligente, la ville intelligente, l'Internet des objets, la réalité augmentée et virtuelle, l'éducation immersive et le jeu.

Verizon veut démontrer que chacun de ces marchés ou de ces secteurs (divertissement, éducation, médical, fabrication, vente au détail, services publics, etc.) peut bénéficier d'améliorations permises grâce aux débits ultra-rapides de la 5G, forte de sa faible latence et de sa grande bande passante.

Un studio de production complémentaire, propulsée par la 5G

Pour Verizon, installer un laboratoire à Londres, sur le continent européen - et ce malgré le Brexit - est une formidable opportunité de travailler avec des acteurs de l'Union européenne et de sceller de nouveaux partenariats. La firme a déjà ouvert des laboratoires sur ses terres, à New York, Washington, San Jose ou Los Angeles.


« L'une des meilleures façons de libérer les véritables possibilités de la 5G est de la mettre entre les mains d'innovateurs et de visionnaires. Notre site de Londres permet à nos clients internationaux de bénéficier de cette expertise alors qu'ils cherchent à déployer des applications et des expériences compatibles 5G », a commenté la patronne de Verizon, Tami Erwin.

En complément du 5G Lab, Verizon ouvrira un studio de production compatible avec la technologie mobile au mois d'avril 2020. Sa principale mission sera de produire du contenu 3D « de qualité supérieure », en plus d'expériences de réalité augmentée et de réalité virtuelle.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 12/02/2020 à 08h57
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
scroll top