5G : l'opérateur japonais Docomo pense déjà à la suite, et à une 6G pour 2030

28 janvier 2020 à 17h40
0
6g

Alors que le déploiement de la 5G est désormais sérieusement engagé, une poignée d'opérateurs se tournent déjà vers la 6G. C'est le cas - entre autres - du coréen LG et du chinois Huawei.

Le japonais Docomo vient à son tour d'annoncer ses propres prévisions pour « l'ère 6G » et un lancement commercial en 2030. À ses yeux, les futurs réseaux dépendront essentiellement de l'intelligence artificielle.

Vous avez dit Skynet ?

Un livre blanc a été publié par la compagnie vendredi 24 janvier. Docomo, qui dit étudier la 6G depuis 2018, estime qu'elle sera indispensable pour l'expansion de l'intelligence artificielle. Selon l'entreprise, l'IA ne sera alors plus associée à des tâches spécifiques, mais constituera un ensemble de réseaux digitaux pouvant mettre en relation des systèmes spécifiques (par exemple dédiés au transport ou à la production).

En connectant l'ensemble de ces systèmes, la 6G pourrait assurer l'ensemble des étapes de fabrication d'un objet, de l'achat ou de l'extraction des matières premières à son assemblage final. Le site VentureBeat compare ce réseau à notre cerveau, métaphore selon laquelle la 6G ferait office de système nerveux et où chaque élément relié serait un organe sensoriel. Docomo explique ainsi que « l'IA reproduit le monde réel dans le cyberespace et l'émule au-delà de ses contraintes ». À terme, l'opérateur estime que les ordinateurs pourraient même prévoir des situations à venir et effectuer leurs propres recherches.

La 6G apporterait également ce que Docomo nomme une « fusion cyber-physique ». L'opérateur affirme ainsi qu'« il deviendra possible pour le cyber-espace d'aider les pensées et actions humaines en temps réel, à travers des appareils portatifs et des micro-dispositifs intégrés au corps humain ». La 6G doit enfin développer des pratiques comme la télémédecine, l'enseignement à distance ou le télétravail, et modifier les rapports sociaux.


100 fois supérieure à la 5G

D'après Docomo, la clé du développement de la 6G et de l'intelligence artificielle résidera dans une latence ultra-faible, car celle-ci devra être en mesure d'intégrer rapidement des données issues du monde réel.

L'opérateur s'avance-t-il trop ? Il est en effet encore tôt pour affirmer avec certitude ce que la 6G pourra apporter en termes d'usages, mais la publication montre qu'avec la Chine et la Corée du Sud, le Japon suit de près le développement de cette technologie. Les opérateurs se cantonnent à estimer un débit 100 fois supérieur à celui de la 5G. Or en juin dernier, l'IEEE (une association de 400 000 informaticiens, ingénieurs et spécialistes des télécommunications) a affirmé que l'ère de la 6G devait voir l'arrivée sur le marché d'ordinateurs dont la capacité de calcul serait comparable avec celle du cerveau humain.

L'organisme a déclaré : « Si l'on considère la croissance de la puissance de calcul selon la loi de Moore [ la loi régissant l'évolution de la puissance des ordinateurs, ndlr. ], nous pouvons estimer que la somme de 1 000 dollars (le prix d'un smartphone actuel) permettra, en 2036, d'acheter un ordinateur avec une capacité de calcul semblable à celle du cerveau humain ».

Source : VentureBeat
7
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'Europe s'est équipée de parcs éoliens offshore d'une capacité record de 3,6 GW en 2019
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top