5G : l’ANSES pointe un manque de données sur les effets sanitaires et environnementaux

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
27 janvier 2020 à 09h23
0
Reseau 5G

On lui prête bien des adjectifs, de « révolutionnaire » à « réseau de demain », mais la 5G est encore auréolée de mystère, notamment sur ses versants environnementaux et sanitaires.

Alors que les premiers forfaits mobiles compatibles sont attendus en France d'ici la fin 2020, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) publie une partie de son rapport destiné à éclairer les ministères de la Santé, de l'Écologie et de l'Économie sur les questions qui les concernent.

Un manque important, voire une absence de données scientifiques

Dans son rapport préliminaire publié aujourd'hui et cité par LeMonde.fr, l'ANSES regrette un « manque important voire (à) une absence de données scientifiques sur les effets biologiques et sanitaires potentiels liés aux fréquences autour de 3,5 GHz ». Pour traduire : la France s'apprête à déployer une technologie qui n'a fait l'objet d'aucune étude d'impact sur la santé de celles et ceux qui y seront confrontés.

Une étude qui échoit de fait à l'ANSES de mener. D'ici 2021, l'Agence va devoir passer du prédictif (seule l'élaboration de scénario est possible aujourd'hui) au concret. « Pour estimer l'exposition, nous avons besoin de savoir quel type d'antenne sera déployé, avec quelle puissance, dans quelle direction » explique Olivier Merckel, chef d'unité d'évaluation des risques pour l'Anses. « Selon les données des opérateurs, les niveaux seront limités dans l'espace par rapport au réseau actuel mais l'usager sera a priori plus exposé puisque soumis à plus de puissance et plus de débit à travers son smartphone ».


Au centre des préoccupations réside la bande fréquence 3,5 GHz, dont on ignore strictement tout des effets sur la santé suite à une exposition prolongée — comme ce sera probablement le cas avec la 5G. Mais comme dans le cas des générations de réseau précédentes, il paraît difficile de croire qu'une étude parviendra à établir avec exactitude quels symptômes seront susceptibles d'apparaître au long cours.

Des effets délétères pour l'environnement

« Une fois de plus, la France fait les choses à l'envers : on déploie d'abord la 5G et après on regarde s'il y aura des impacts,  » déplore François Lafforgue, avocat des associations Agir pour l'environnement et Priartem-Electrosensibles qui ont lancé, vendredi dernier, une pétition intitulée « Stop à la 5G ». » « Au nom du principe de précaution, une évaluation environnementale et sanitaire aurait dû être lancée ».

C'est précisément ce manque de discernement que pointe à son tour Sophie Pelletier, la Présidente de l'association Priartem-Electrosensible auprès du Monde. « Alors que la sobriété énergétique est inscrite dans la loi, on sait déjà que ce déploiement augmentera la consommation électrique, de l'ordre de 10 TWH, soit l'équivalent d'une centrale comme Fessenheim ».

Très concrètement, le Président du think tank The Shift Project, militant justement pour la sobriété numérique, évaluait il y a quelques semaines que le déploiement de la 5G entraînerait une augmentation de la consommation électrique du pays de l'ordre de 2 % d'ici 3 à 5 ans.


Un chiffre totalement incompatible avec les objectifs environnementaux fixés par le gouvernement dans l'Accord de Paris.

Via : LeMonde.fr
Modifié le 27/01/2020 à 09h39
5
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Star Wars : un énorme coffret 4K Ultra HD

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top