5G : le patron d'Orange, Stéphane Richard, est "contre l'exclusion" de Huawei

24 janvier 2020 à 08h20
0
Orange stephane richard

Le PDG de l'opérateur historique s'est prononcé sur l'affaire Huawei lors de la présentation de ses vœux, jeudi. Pour lui, l'équipementier chinois ne doit pas être écarté du réseau français.

Ce n'est un secret pour personne, et nous vous l'avons rappelé plusieurs fois ces dernières semaines sur Clubic. Si Free privilégie Nokia et Ericsson comme équipementiers 5G, les trois autres opérateurs de télécommunications du marché français, à savoir SFR, Bouygues Telecom et Orange, n'ont pas l'intention de se priver de la technologie Huawei pour développer leurs réseaux respectifs. Stéphane Richard, le PDG d'Orange, l'a clairement rappelé jeudi 23 janvier.

Stéphane Richard, pas tout à fait sur le même longueur d'onde que Thierry Breton

Pour le numéro 1 d'Orange, les choses sont on ne peut plus simples : « Je suis contre l'exclusion de Huawei ». Stéphane Richard considère qu'une exclusion du géant chinois mettrait dans la panade les opérateurs de toute l'Union européenne.


Sous pression des États-Unis, plusieurs pays européens sont encore indécis quant au sort à réserver à la firme de Shenzhen. La décision du Royaume-Uni est imminente, et l'Allemagne a massivement équipé ses réseaux 3G et 4G d'équipements Huawei (à 60 %), ce qui compliquerait un passage à la 5G sans les infrastructures chinoises.

La déclaration du patron de l'opérateur français fait en tout cas écho à celle de l'ancien patron de France Télécom, ex-ministre et désormais Commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton, qui a déclaré quelques jours plus tôt que privilégier des équipementiers du continent ne retarderait pas le développement de la 5G dans l'Union, sous-entendant donc que l'Europe peut se passer des équipementiers chinois comme Huawei.

Écarter Huawei ? « C'est un pas que je ne franchis pas », dixit le boss d'Orange

Stéphane Richard, lui, ne partage pas l'optimisme de l'ex-PDG d'Atos quant à une mise à l'écart de Huawei. « J'espère que ça ne va pas conduire à une exclusion de fait des Chinois et notamment de Huawei sur la scène européenne qui, je pense, serait contraire aux intérêts de l'Europe et par ailleurs poserait des problèmes importants à la plupart des opérateurs européens ».


Et le dirigeant de poursuivre : « Je peux parfaitement admettre que l'on fasse jouer une préférence européenne (Ndlr : comprenez Ericsson et Nokia), d'autres privilégient leurs entreprises. Mais doit-on écarter Huawei ? C'est un pas que je ne franchis pas ».

Il se dit toutefois favorable à l'établissement de règles claires sur le sujet de la 5G au niveau européen, mais affirme avoir « l'impression que l'idée est que ceux qui construisent et exploitent les réseaux se fichent totalement de la sécurité et cela m'embête ». Le PDG d'Orange a rappelé que les opérateurs prenaient très au sérieux la sécurité des différents réseaux.
Modifié le 24/01/2020 à 08h56
11
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top