Pour Thierry Breton, écarter Huawei ne retardera pas le développement de la 5G en Europe

20 janvier 2020 à 15h10
0
thierry-breton-DLD.jpg
Thierry Breton (© Capture d'écran Digital Life Design (DLD) Conference)

Le nouveau Commissaire européen au Marché intérieur a vanté les qualités de la technologie de cinquième génération européenne pour justifier une possible mise à l'écart du géant chinois.

Sous la pression des États-Unis, l'Europe est tiraillée quant au sort qui doit être réservé à Huawei et à son rôle d'équipementier 5G. Des pays comme l'Angleterre n'ont pas encore pris leur décision définitive, tandis que la France semble jouer au chat et à la souris avec des opérateurs télécoms qui perdent peu à peu patience. En outre, l'intervention de Thierry Breton dans le cadre de la conférence DLD (Digital Live Design) ce dimanche 19 janvier, n'a pas arrangé les affaires de Huawei.

L'Europe ne serait « pas en retard », selon Thierry Breton

Durant son passage, le nouveau Commissaire européen au Marché intérieur, ancien patron d'Atos (2009-2019) et ex-ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie (de 2005 à 2007), a vanté le savoir-faire des Européens en matière de 5G. Thierry Breton a ainsi affirmé que privilégier des équipementiers de la zone ne retarderait pas le développement de la technologie dans l'Union, sous-entendant donc que l'Europe peut se passer des équipementiers chinois comme Huawei.


Pour Thierry Breton, la 5G « n'est pas le déploiement d'un nouveau réseau de télécommunications, c'est une architecture nouvelle » qui ne nécessitera pas des règles de sécurité plus strictes que les générations précédentes. « La mise en place de conditions de sécurité strictes ne créera pas de retard dans le déploiement de la 5G en Europe », affirme-t-il. Et l'ancien ministre de poursuivre : « L'Europe [...] est sur la bonne voie. Nous ne sommes pas et ne serons pas en retard sur le déploiement de la 5G ».


En Allemagne, d'où le patron du Marché intérieur européen a prononcé ces mots, on n'est pas forcément d'accord avec cette affirmation. Le ministre allemand de l'Intérieur, Horst Seehofer, a déclaré la semaine dernière que dans le cas où les entreprises chinoises venaient à être exclues des réseaux 5G européens, « la construction du réseau serait reportée d'au moins cinq à dix ans ».

Les Européens loin d'être tous d'accord sur le cas Huawei

Thierry Breton fait valoir l'importance d'une « souveraineté technologique » européenne, également chère à Bruno Le Maire, le ministre français de l'Économie et des Finances. Le Commissaire européen rapporte ainsi que « l'Europe possède plus de 50 % des brevets 5G. C'est un fait ».


Concrètement, Thierry Breton n'appelle pas explicitement les États et entreprises de l'UE à faire sans Huawei, indiquant que « toute entreprise, européenne ou non, sera la bienvenue », mais l'appel à soutenir les équipementiers européens Nokia et Ericsson revient un peu au même, la diplomatie en plus.


En France, trois des quatre opérateurs de télécommunications, à l'exception de Free, souhaitent équiper au moins une partie de leur réseau en infrastructures 5G Huawei.

Source : Boursorama
Modifié le 20/01/2020 à 20h48
7
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Star Wars : un énorme coffret 4K Ultra HD

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top