L'heureux élu : la Nouvelle-Zélande devient le 22e pays à lancer la 5G

11 décembre 2019 à 14h29
0
Vodafone Nouvelle-Zélande

Vodafone, premier opérateur néo-zélandais, a annoncé mardi le lancement de la technologie dans plusieurs villes du pays océanique.

L'opérateur Vodafone, leader du marché néo-zélandais avec plus de 2,5 millions de clients, a annoncé, mardi 10 décembre, le lancement de la 5G dans le pays lors d'un événement organisé dans la capitale Wellington. Une centaine de sites cellulaires ont d'ores et déjà été mis en service dans les principaux centres de la Nouvelle-Zélande, qui devient à ce titre le vingt-deuxième pays au monde à fêter le lancement commercial de la technologie sans fil de cinquième génération.

Vodafone et Nokia équipent une partie de la Nouvelle-Zélande en 5G

Vodafone a annoncé avoir équipé plusieurs villes (Auckland, Wellington, Christchurch et Quennstown) de la 5G, en faisant appel à l'équipementier finlandais Nokia. Jason Paris, le P.-D.G. de Vodafone, a salué « le début d'une nouvelle ère technologique pour la Nouvelle-Zélande ». Un test a été mené via un smartphone compatible 5G, qui a téléchargé un fichier de 4 Go en environ une minute, à une vitesse de 568 Mbit/s.


Au-delà des usages renforcés ou nouveaux attendus comme le streaming vidéo, le véhicule autonome, la réalité augmentée, la réalité virtuelle et l'intelligence virtuelle, lors de la présentation de Vodafone, le directeur de l'information de la police néo-zélandaise, Rob Cochrane, a précisé pour sa part que la 5G permettra de diffuser des vidéos en 4K vers les centres de commandement, utiles au renforcement de l'efficacité de la surveillance.

Un lancement très progressif, contesté par une partie de la population

L'opérateur de télécommunications britannique va progressivement densifier l'installation en Nouvelle-Zélande de sites cellulaires 5G. D'ici deux ans, on devrait en recenser quelque 1 500 sur place.


Pour l'instant, les clients et consommateurs néo-zélandais n'ont accès qu'à deux smartphones compatibles 5G vendus par l'opérateur Vodafone : les Samsung Galaxy Note 10+ et Samsung A90 5G. Pour le reste, le pays n'a pas encore basculé sur des appareils compatibles.

Une partie de la population locale (46 %, selon un sondage publié par une société de conseil), s'inquiète toute de même des conséquences de la 5G sur la santé humaine. Un tiers s'inquiète de son impact sur la faune et la flore.

Source : Newsroom
Modifié le 11/12/2019 à 18h02
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Coronavirus : le traçage numérique
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
scroll top