L'heureux élu : la Nouvelle-Zélande devient le 22e pays à lancer la 5G

11 décembre 2019 à 14h29
0
Vodafone Nouvelle-Zélande

Vodafone, premier opérateur néo-zélandais, a annoncé mardi le lancement de la technologie dans plusieurs villes du pays océanique.

L'opérateur Vodafone, leader du marché néo-zélandais avec plus de 2,5 millions de clients, a annoncé, mardi 10 décembre, le lancement de la 5G dans le pays lors d'un événement organisé dans la capitale Wellington. Une centaine de sites cellulaires ont d'ores et déjà été mis en service dans les principaux centres de la Nouvelle-Zélande, qui devient à ce titre le vingt-deuxième pays au monde à fêter le lancement commercial de la technologie sans fil de cinquième génération.

Vodafone et Nokia équipent une partie de la Nouvelle-Zélande en 5G

Vodafone a annoncé avoir équipé plusieurs villes (Auckland, Wellington, Christchurch et Quennstown) de la 5G, en faisant appel à l'équipementier finlandais Nokia. Jason Paris, le P.-D.G. de Vodafone, a salué « le début d'une nouvelle ère technologique pour la Nouvelle-Zélande ». Un test a été mené via un smartphone compatible 5G, qui a téléchargé un fichier de 4 Go en environ une minute, à une vitesse de 568 Mbit/s.


Au-delà des usages renforcés ou nouveaux attendus comme le streaming vidéo, le véhicule autonome, la réalité augmentée, la réalité virtuelle et l'intelligence virtuelle, lors de la présentation de Vodafone, le directeur de l'information de la police néo-zélandaise, Rob Cochrane, a précisé pour sa part que la 5G permettra de diffuser des vidéos en 4K vers les centres de commandement, utiles au renforcement de l'efficacité de la surveillance.

Un lancement très progressif, contesté par une partie de la population

L'opérateur de télécommunications britannique va progressivement densifier l'installation en Nouvelle-Zélande de sites cellulaires 5G. D'ici deux ans, on devrait en recenser quelque 1 500 sur place.


Pour l'instant, les clients et consommateurs néo-zélandais n'ont accès qu'à deux smartphones compatibles 5G vendus par l'opérateur Vodafone : les Samsung Galaxy Note 10+ et Samsung A90 5G. Pour le reste, le pays n'a pas encore basculé sur des appareils compatibles.

Une partie de la population locale (46 %, selon un sondage publié par une société de conseil), s'inquiète toute de même des conséquences de la 5G sur la santé humaine. Un tiers s'inquiète de son impact sur la faune et la flore.

Source : Newsroom
Modifié le 11/12/2019 à 18h02
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
L'ESA travaille sur une usine capable de transformer la poussière de Lune en oxygène
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top