5G : les enchères démarreront à 2,17 milliards d'euros en France, un montant que les opérateurs déplorent

25 novembre 2019 à 11h56
0
Reseau 5G

Le gouvernement a fixé un prix de réserve qui lui rapportera beaucoup d'argent, bien plus que ce que l'Arcep espérait, et qui fait bondir les opérateurs télécoms de leur siège.

Dans son édition web de dimanche, le journal Les Échos a publié une interview d'Agnès Pannier-Runacher. La secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances a annoncé le prix de réserve fixé par le gouvernement s'agissant des enchères 5G. Elles débuteront ainsi à 2,17 milliards d'euros, un montant qui pourrait rapidement s'envoler si l'attribution des fréquences proposées est âprement disputée.

Le gouvernement et l'Arcep ne sont plus sur la même longueur d'onde

La révélation du prix minimal des enchères 5G témoigne d'une certaine incompréhension chronique entre le gouvernement et l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (souvenez-vous de l'affaire Orange qui avait marqué la fin de l'été). Alors que l'Arcep estimait à 1,5 milliard d'euros le montant maximal du prix de réserve, l'État a préféré écouter l'avis d'une autre autorité indépendante, la Commission des participations et des transferts (CPT).


« Le plancher que nous soumettrons à la concertation nous semble raisonnable », estime Agnès Pannier-Runacher, qui réfute toute volonté de maximiser le montant des enchères, préférant évoquer les obligations de couverture du territoire et les efforts fournis par les acteurs. La secrétaire d'État anticipe même un potentiel avis négatif de l'Arcep, rappelant que « c'est son rôle, mais son avis n'est pas liant ». Ambiance.

Le montant de départ des blocs additionnels fixé

Dans la pratique, donc, sur les 310 MHz de fréquences attribuées, chaque opérateur pourra bénéficier d'un premier bloc de 50 MHz pour un prix unitaire de 350 millions d'euros, garantissant ainsi 1,4 milliard d'euros pour l'État.


Ensuite, nous vous expliquions dans nos colonnes il y a quelques jours qu'une procédure d'enchères sera organisée pour attribuer les fréquences restantes encore disponibles, une fois la phase d'engagements passée. Celle-ci permettra à Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free d'acquérir des blocs additionnels de 10 MHz chacun (11 blocs au total), dont le montant minimal a été fixé à 70 millions d'euros. Voilà comment on en arrive au montant de départ de 2,17 milliards d'euros.


L'État mise sur les surenchères, ce qui ne plaît pas aux télécoms

La 5G étant déjà un enjeu marketing important, alors même que sa commercialisation ne devrait finalement intervenir que sur la fin de l'année 2020, les opérateurs joueront sans doute des coudes pour se vanter d'offrir le meilleur service à leurs abonnés. Les surenchères devraient donc être au rendez-vous, ce qui fera gonfler mécaniquement la facture, et accroître les revenus de l'État, qui miserait secrètement sur 4 milliards d'euros.


« Nous sommes dans une équation inédite avec des opérateurs qui n'ont jamais eu autant d'obligations d'investissement et un montant potentiellement engagé dans les fréquences aussi important. Cette équation n'est pas cohérente avec qui ce qui a été avancé ces derniers mois par le gouvernement », a pour sa part regretté Arthur Dreyfuss, le Président de la Fédération française des télécoms, qui s'est exprimé en leur nom.



Source : Les Échos

Le Black Friday c'est parti ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos avec Clubic.

Les bons plans Black Friday

Modifié le 27/11/2019 à 08h00
18
16
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top