5G : les détails des expérimentations menées par Bouygues Telecom dans la bande 26 GHz

15 octobre 2019 à 12h01
0
antenne 5G
© Shutterstock.com

L'opérateur a débuté ses expérimentations dans la bande 26 GHz il y a quelques jours. Ce dernier a été autorisé à mener quatre projets distincts, que Clubic vous détaille.

Bouygues Telecom fait partie des opérateurs, collectivités ou projets retenus pour mener des expérimentations 5G dans la bande millimétrique 26 GHz, dont la liste complète a été rendue publique par l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) le 7 octobre. L'opérateur a hérité de quatre projets qui vont lui permettre de tester différents usages permis grâce à la technologie sans-fil de cinquième génération.

Faire monter les débits dans les lieux publics

Direction Bordeaux Métropole, en Gironde (33), pour la première des quatre expérimentations opérées par Bouygues Telecom. Ici, le but est de valoriser les réseaux d'éclairage public dans le but de déployer de nouvelles infrastructures. La 5G permettra une connectivité ultra haut débit dans des espaces de forte densité, qui sera testée notamment au sein de la French Tech Bordeaux ou de la Banque des Territoires.


Beaucoup plus à l'Est maintenant, prenons la route du Rhône et retrouvons-nous à la gare de Lyon Part-Dieu (69). En collaboration avec la SNCF, Bouygues Telecom va y mener des expérimentations grand public, en poussant les débits pour l'usage d'appli de réalité augmentée ou de vidéochat en réalité mixte ; mais aussi des usages à destination des agents et du système d'information SNCF, comme la ponction de grosses quantités de données techniques des trains à quai.

Une 5G destinée à aider le monde industriel à franchir un cap

À Saint-Priest (69), Bouygues Telecom mènera ses expérimentations sur la zone industrielle, pour des propriétés BtoB, en complément de la fibre optique. L'idée ici est d'offrir aux TPE et PME un gain de connectivité pour les pousser sur le chemin de la digitalisation et de l'émergence de l'IoT haut débit dans le monde industriel.


Enfin, l'opérateur va déployer un réseau expérimental (intérieur et extérieur) au sein de la zone d'activités de Vélizy-Villacoublay (78), ainsi qu'à Meudon (92). Une fois installée, la plateforme expérimentale pourra accueillir des entreprises tierces, pas forcément spécialistes des télécoms, afin qu'elles puissent tester ou proposer leurs services. L'incubateur SmartX 5G du groupe Bouygues devrait d'ailleurs y être mis à l'honneur.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 15/10/2019 à 12h11
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
scroll top