5G : le détail des expérimentations qu'Orange va mener dans la bande 26 GHz

08 octobre 2019 à 11h19
0
Antenne-5G-Marseille-Clubic-Orange-b.png
Une antenne 5G © Alexandre Boero pour Clubic

L'Arcep a dévoilé la liste des premiers projets retenus pour mener des expérimentations 5G dans la bande 26 GHz. La société Orange a révélé les détails des deux projets qu'elle va mener.

Lundi 7 octobre, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) et le gouvernement ont dévoilé la liste des onze premiers projets retenus dans le cadre des expérimentations 5G sur la bande 26 GHz, qui cohabitera avec la bande 3,5 GHz et la bande 700 MHz. Concernant la bande 26 GHz, elle est celle qui offre les plus haut débits et se destine aux opérateurs, certes, mais surtout aux industriels. L'opérateur historique Orange a détaillé les deux expérimentations qu'il allait mener, à Châtillon et à Rennes.


Se familiariser avec le réseau et bénéficier de ses premiers usages

En Bretagne, les voyageurs de passage en gare de Rennes auront la possibilité de se connecter aux hotspots 5G, ce qui leur permettra de télécharger des vidéos sur leur mobile, leur tablette ou leur ordinateur en quelques secondes, pour ensuite en profiter durant leur voyage.
Orange a prévu d'ajouter des services « Grand public » et « Entreprises » lors de ses tests. Dans un premier temps, la société déploiera le réseau expérimental puis procédera à des mesures de performance (couverture, débit), avant de permettre aux partenaires de tester le service avec des appareils Sony équipés d'un processeur et d'un modem Qualcomm.

Orange ouvrira les portes de son 5G Lab de Châtillon aux partenaires et entreprises désireux de tester le réseau local 5G dans la bande de fréquence 26 GHz. Les acteurs participants pourront se familiariser avec le réseau et évaluer sa capacité à délivrer et à créer des expériences multimédia enrichies dans des zones d'affluence, comme le streaming vidéo haute résolution 4K ou 8K, la réalité augmentée, la production vidéo via la 5G ou le Cloud computing.

Tirer les enseignements pour les développeurs futurs de la 5G

« La bande de fréquences 26 GHz permettra d'envisager de nouveaux usages en 5G. Nous avons souhaité mettre en place ces plateformes d'expérimentation pour favoriser la collaboration autour de ces nouveaux usages dans tous les secteurs de l'économie », a commenté Mari-Noëlle Jégo-Laveissière, Directrice Générale adjointe et directrice Technologie et Innovation d'Orange.



Rappelons que l'opérateur mène ses expérimentations avec Nokia, comme nous vous le révélions il y a quelques semaines. Ces tests lui serviront à tirer les enseignements pour les développements futurs de la technologie.

Les opérateurs télécoms et équipementiers ont jusqu'au 1er janvier 2021 pour mener des expérimentations et aboutir à l'installation d'un réseau tout à fait opérationnel sur cette bande de fréquence.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 08/10/2019 à 11h28
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Un vaste trou s'est formé dans la couche d'ozone au-dessus de l'Arctique
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Les conseils de Hyundai pour maximiser la batterie de son véhicule électrique
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
scroll top