Expérimentations 5G dans la bande 26 GHz : l'Arcep dévoile les 11 premiers projets retenus

Alexandre Boero Contributeur
07 octobre 2019 à 17h47
0
Reseau 5G

L'Arcep et le gouvernement ont dévoilé, lundi après-midi, la liste des onze premiers projets retenus autorisés à mener des expérimentations dans la bande dite « millimétrique ».

La bande de fréquence 26 GHz est clairement stratégique pour les opérateurs et les professionnels. Elle représente la fréquence la plus élevée de la 5G, offrant des débits extrêmement élevés, comparables à ceux de la fibre optique. Cette bande, dite « millimétrique », fait l'objet de l'attention toute particulière des autorités.

La bande 26 GHz, la fréquence la plus élevée, utilisée en technologie cellulaire

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) et la secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, Agnès Pannier-Runacher, ont dévoilé ce lundi 7 octobre la liste des onze premières autorisations délivrées dans le cadre des expérimentations 5G sur cette bande, qui offrira des débits importants sur des cellules de petite taille.


Outre les traditionnels opérateurs de télécommunications, plusieurs établissements publics, un port maritime et des collectivités ont répondu à l'appel lors de la création de plateformes d'expérimentation 5G, avec des thématiques pouvant aller de la logistique à la smart city, en passant par la mobilité et la couverture d'événements sportifs.

Les acteurs retenus devront disposer d'un réseau expérimental 5G opérationnel d'ici le 1er janvier 2021. Ils devront le mettre à disposition d'acteurs tiers, pour que ces derniers puissent y mener des expérimentations de la technologie sans fil de cinquième génération.

Bouygues Telecom et Orange, grands artisans des expérimentations 5G

Onze projets retenus ont été dévoilés par l'Arcep. On retrouve Universcience, qui rassemble la Cité des Sciences et de l'Industrie et le Palais de la découverte à Paris (75) ; le vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines (78), futur site olympique ; Bordeaux Métropole (33) en partenariat avec Bouygues Telecom ; le Grand Port Maritime du Havre (76) ; le campus Nokia de Paris-Sarclay (91) ; et l'établissement public d'aménagement Paris la Défense (92), pour une période de trois ans.


Bouygues Telecom équipera trois lieux distincts : la gare de Lyon Part-Dieu (69) grâce à un partenariat entre la SNCF et l'opérateur ; la zone industrielle de la ville de Saint-Priest (69) ; et les villes de Vélizy (78) et de Meudon (92).

Orange, de son côté, mènera des expérimentations au sein de la gare de Rennes (35), en partenariat avec la SNCF et l'équipementier Nokia ; et sur le site de co-innovation 5G Lab à Châtillon (92).

Source : Communiqué
Modifié le 08/10/2019 à 09h20
6 réponses
4 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top