Tests, équipementiers, mise en oeuvre... Orange fait le point sur la technologie 5G

Alexandre Boero Contributeur
05 juillet 2019 à 11h21
0
Henri Terreaux (Orange)
Henri Terreaux, directeur événementiel chez Orange Business Services (Crédits : Alexandre Boero pour Clubic.com)

C'est auprès d'Henri Terreaux, directeur événementiel chez Orange, que Clubic est parti s'informer sur la 5G et ses dossiers environnants, comme le sulfureux Huawei, alors que débute le Tour de France cycliste, où l'opérateur joue un rôle majeur.

Tour de France, Festival de Cannes, D-Day... Par sa position d'opérateur historique, Orange est présent partout, ou presque, pour établir des connexions, filaires ou non. L'un des principaux chantiers actuels de la société est celui de la 5G. On peut alors se demander comment la 5G est appréhendée, si cette dernière va pouvoir cohabiter avec l'actuelle 4G et le WiFi, et quels équipementiers (Huawei et/ou Nokia et/ou Ericsson) vont contribuer au déploiement de la technologie sans fil de cinquième génération. Pour en parler, Clubic a pu compter sur l'expertise d'Henri Terreaux, directeur des grands projets événementiels chez Orange.

Orange va être en mesure de proposer du « débit garanti » aux diffuseurs


Sur le chemin de la 5G, Orange mène aussi des tests en 4G+ depuis l'an dernier. L'opérateur profite de quelques grands événements et lieux emblématiques pour tester la 5G. « Nous avons fait des tests avec France Télévisions durant Roland-Garros. Nous en faisons également au stade Orange Vélodrome, le berceau de l'OM », rappelle Henri Terreaux.

Orange guide les tests avec les futurs exploitants de la 5G, de façon à déterminer si le matériel est fiable et si cette technologie bouleverse véritablement leurs usages au quotidien.

« La 5G va permettre à Orange de désaturer le réseau 4G »


Le développement de la 5G va, dans un premier temps, permettre à Orange de désaturer le réseau 4G et les transmissions dans les grandes villes. « Cela veut dire qu'au quotidien, nous aurons besoin de faire moins de WiFi. Et je pense que le parent pauvre de la 5G sera justement le WiFi », nous dit le responsable événementiel de l'opérateur. La 5G sera ainsi d'abord réservée aux grandes villes, avec un usage et un développement grand public.

« Ce qui va bouleverser le monde des télécommunications, ce sera la version 2 de la 5G. À ce moment-là, nous pourrons donner du débit garanti aux médias », prévient Henri Terreaux, qui table sur un délai de trois ou quatre ans pour la voir débouler sur le Tour de France.

Toujours avec l'exemple de la Grande boucle, cette version 2 annoncée de la 5G, qui présente du débit garanti, signifie qu'une chaîne de télévision (ou tout autre diffuseur) pourra très bien acheter de la capacité 5G à Orange, et disposer d'un débit en upload garanti. Et ainsi transmettre en 5G sans être perturbé par d'éventuels visiteurs, touristes ou spectateurs. Une proposition qui devrait économiquement être intéressante pour la firme...

Réseau 5G
(Crédits : Shutterstock.com)

Pour les équipementiers 5G, Orange ne s'interdit rien...


Concernant sa relation avec les équipementiers 5G, nous sommes évidemment tentés d'aborder avec Orange l'épineux dossier Huawei, bien que celui-ci a déjà pu connaître moult rebondissements. « Nous menons encore des tests avec Huawei sur des équipements », nous révèle le patron des événements du groupe français.

Mais qu'on se le dise : l'opérateur n'est pas certain de travailler avec tel ou tel équipementier. Rien ne l'oblige à choisir Huawei, pour privilégier un Européen, que ce soit Nokia ou Ericsson. « Le nerf de la guerre, c'est d'avoir des terminaux compatibles », nous dit-il.

« Les échanges sont assez réguliers. Que ce soit avec Huawei ou un autre »


Orange travaille avec les équipementiers à longueur d'année et étudie avec eux les innovations possibles. « Parfois, Orange va leur fixer un cahier des charges, notamment pour nos box : ce que l'on veut avoir dans les box, quels composants, quel processeur... Les échanges sont assez réguliers. Que ce soit avec Huawei ou un autre », livre Henri Terreaux.

Huawei
(Crédits : testing / Shutterstock.com)

Après cette étape, Orange passe des marchés avec différents équipementiers. Pour les faisceaux hertziens, « il avait été décidé, à une époque, que la plaque Alpes soit confiée à Alcatel-Lucent et que la plateforme pyrénéenne soit proposée à Huawei, de façon à ne pas avoir les mêmes équipementiers partout et donc pour ne pas être dépendant d'un seul équipementier », indique notre interlocuteur, qui soutient qu'Orange passe régulièrement des appels d'offres.

La 5G pourrait elle aussi, à terme, subir des interférences


Une fois les questions des opportunités et des équipementiers évacuées, nous nous demandons s'il est possible que la 5G puisse se substituer, à terme, à l'utilisation des box internet. À ce sujet, Henri Terreaux a un avis qui lui est très personnel : « Je pense qu'il peut y avoir des interférences, annonce-t-il.Tout ce qui est WiFi et hertzien peut engendrer ces interférences ».

« Tout ce qui est hertzien n'est pas à l'abris d'un dysfonctionnement »


Au démarrage de la 4G, les utilisateurs étaient peu nombreux. Sur une artère comme les Champs-Élysées, la connexion était optimale. « Aujourd'hui, on se retrouve avec des fréquences saturées », constate notre spécialiste. « Allez demander des fréquences dans Paris à l'ANFR, ils vont vous répondre que tout est saturé. Lorsque nous avions fait la fan zone du Champ-de-Mars pendant l'Euro 2016, quelques individus avaient décroché un marché auprès de la mairie de Paris et faisaient de la vidéosurveillance en WiFi. Lorsque nous nous sommes retrouvés en réunion avec la municipalité, je leur ai dit que ce n'était pas sérieux de faire de la vidéosurveillance en WiFi. Au final, nous avions fibré, car les caméras étaient brouillées », raconte-t-il.

« Tout ce qui est hertzien n'est pas à l'abri d'un dysfonctionnement », qu'il soit volontaire ou non, nous l'aurons compris. Rien ne veut une bonne fibre ou un bon vieux câble « qui évite tout ce parasitage et qui vous donne tout de même de la bande passante garantie », nous fait remarquer le responsable événementiel, nous rappelant ainsi que c'est dans les vieilles marmites qu'on fait les meilleures soupes.

Modifié le 05/07/2019 à 11h31
4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Surprise : les GAFA jugent la taxe GAFA
Drako GTE : la nouvelle hypercar électrique aux 1200 chevaux a été dévoilée
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top