Malgré 6,33 milliards en 11 semaines, les enchères pour la 5G en Allemagne peinent à se terminer

Alexandre Boero Contributeur
10 juin 2019 à 13h09
0
antenne.png
Pixabay

Outre-Rhin, la facture a déjà dépassé les 6 milliards d'euros. Mais les enchères entre opérateurs s'éternisent, ce qui agace le régulateur local.

En avance par rapport à la France, où les enchères 5G ne débuteront officiellement qu'à compter de cet automne, l'Allemagne a lancé les siennes il y a plus de onze semaines. Pourtant, celles-ci ne sont toujours pas terminées, la faute à un ultime bloc de 3,6 gigahertz (le dernier des 41 blocs) que se disputent les quatre opérateurs du pays, Deutsche Telekom, Telefonica, Vodafone et United Internet.

Un plafonnement des enchères ce dernier mois

Les enchères allemandes pour la 5G avancent très lentement, ce qui n'est pas du goût de l'Autorité de régulation des télécoms locale, qui, perdant patience, souhaite bousculer un peu les choses, alors que les quatre opérateurs nationaux ont permis de concentrer quelques 6,33 milliards d'euros d'enchères.

Seulement, en un mois, le montant de la facture n'a grimpé que de 300 millions, soit seulement 5% supplémentaires. Comme le rapportent nos confrères des Echos, l'agence allemande vient de décider de passer à la vitesse supérieure en imposant désormais un seuil minimal d'enchère de 13 millions d'euros pour le dernier bloc restant, celui de 3,6 gigahertz, et en limitant chaque tour à 50 minutes, alors que les opérateurs disposaient de 60 minutes jusque-là.

Des conditions nouvelles pas assez éloignées des premières

Le régulateur espère ainsi arrêter de courir après le temps, tout en sachant que le premier opérateur qui sortira de l'enchère sur le bloc manquant permettra de mettre fin aux opérations. Cela ne bousculera pas foncièrement les choses, puisque les conditions nouvelles ne sont pas si éloignées de celles fixées par l'agence à l'origine.

Qui plus est, l'agence semble être prise à son propre piège puisqu'après avoir fait grimper de 10% le montant minimal requis pour faire une proposition, elle l'a progressivement fait retomber à 2%, ce qui contraint l'autorité à attendre, encore et encore.

Source : Les Echos
Modifié le 10/06/2019 à 14h21
4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Un démantèlement des GAFA ?
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top