Les puces 5G by Apple ne seront probablement pas une réalité avant plusieurs années

Mathieu Grumiaux Contributeur
19 avril 2019 à 09h30
0
Puce 5G

Les experts en informatique estiment qu'Apple n'aurait pas pu développer un modem 5G aussi performant que ceux de Qualcomm pour une sortie en 2020. Cela expliquerait le rapprochement inattendu entre les deux sociétés pas plus tard que cette semaine.

Nous l'évoquions lors de l'annonce de l'accord passé entre Apple et Qualcomm et des experts le confirment aujourd'hui. Le constructeur californien aurait bien souhaité reprendre sa collaboration et éviter un long procès pour pouvoir intégrer un modem compatible avec le réseau 5G.

Les modems sont les composants les plus complexes à mettre au point


Ces experts de l'industrie estiment qu'Apple, malgré ses moyens illimités et ses équipes d'ingénieurs n'auraient pas pu concevoir une puce réseau aussi avancée que celles proposées par Qualcomm pour 2020, date supposée pour le lancement d'un iPhone compatible 5G.

« Les modems sont le sport des rois », a déclaré Gus Richard, analyste des puces chez Northland Capital Markets. « Qualcomm est probablement la seule entreprise au monde à pouvoir disposer d'un modem 5G dans un téléphone Apple d'ici l'année prochaine ».

Les modems sont les composants les plus complexes au sein d'un smartphone. Ils gèrent à la fois les communications avec les réseaux mobiles, mais également les connexions Wi-Fi et Bluetooth.

Apple pourrait prendre son temps avant de proposer sa propre puce réseau


Leur conception implique également un partenariat étroit avec les opérateurs. Comme l'explique 9to5Mac, chaque entreprise construit son réseau selon des spécifications techniques qui lui sont propres. Une entreprise de la taille d'Apple ne peut pas fabriquer un iPhone qui ne serait utilisable que sur certains réseaux autour du globe.

Qualcomm de son côté possède une expérience et une réputation qui ne sont plus à faire sur le terrain des modems. C'est d'ailleurs aujourd'hui le premier fournisseur de ce type de composants, fournissant la majeure partie des constructeurs mondiaux. Le fondeur est également détenteur de nombreux brevets indispensables pour la fabrication de puces réseau.

C'est pour toutes ces raisons qu'Apple n'avait pas d'autre choix que d'enterrer la hache de guerre avec Qualcomm. L'iPhone est le produit qui rapporte aujourd'hui plus de 65% du chiffre d'affaires de la marque et aucune étape de sa conception ne peut être prise à la légère, d'autant plus quand on parle du futur réseau mobile qui équipera les principaux marchés d'ici quelques années.

Il n'est toutefois pas impossible que la marque utilise les 6 années que durent l'accord passé avec Qualcomm pour apprendre à son rythme la conception d'un modem. Elle l'a déjà fait avec les processeurs mobiles, aujourd'hui développés en interne. Si les experts ont vu juste, le premier modem made in Cupertino ne verrait pas le jour avant 2024. Et une équipe de 200 ingénieurs serait déjà à pied d'oeuvre pour atteindre cet objectif.

Source : 9to5mac.
6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top