Intel se retire du marché des modems 5G pour smartphones

le 18 avril 2019 à 06h30
0
Intel Logo - CES 2011

Sur fond de tensions avec Apple, Intel annonce aujourd'hui se retirer du marché des modems pour smartphones. La firme précise toutefois continuer à considérer la 5G comme une « priorité stratégique ».

La nouvelle sonne comme une surprise, mais l'est-elle vraiment ? En difficulté depuis des mois pour livrer à temps un modem 5G fonctionnel à Apple (notamment), Intel aura finalement préféré lâcher du lest, rapporte aujourd'hui le média américain CNN. Dans les faits, Intel se retire uniquement du marché des modems 5G pour smartphones, pour se concentrer sur la conception de modems 4G et 5G destinés aux PC ainsi qu'aux appareils connectés. Une démarche cohérente pour le fondeur.

Les puces modems 5G pour smartphones pas assez rentables pour Intel


Dans un communiqué publié ce mardi 16 avril, Bob Swann, CEO de la firme de Santa Clara, explique notamment qu'il n'y avait « pas de voie évidente vers la rentabilité pour les modems dédié aux smartphones » chez Intel.

Marché clé pour les années à venir, la 5G demeure cependant au cœur de la stratégie d'Intel, assure son patron. L'intéressé explique ainsi que « la 5G reste une priorité stratégique pour Intel » et ajoute que les équipes du groupe « ont développé un précieux portfolio de produits sans-fil et de propriétés intellectuelles » relatives à ce secteur. Il sera dûment exploité.

Plus loin, Bob Swann indique en effet qu'Intel est actuellement « en train d'évaluer ses options pour exploiter les technologies créées ainsi que les opportunités offertes par la grande variété de plateformes data-centrées dans un monde 5G ». La firme devrait en outre poursuivre ses investissements en matière d'infrastructure 5G, apprend-on.

Apple serre de nouveau la main de Qualcomm


L'annonce d'Intel intervient alors qu'Apple et Qualcomm ont - et contre toute attente - réussi à trouver un terrain d'entente pour éviter un énième procès. Les deux firmes collaboreront donc de nouveau sur la question des puces modem, ce qui devrait logiquement bénéficier aux prochains modèles d'iPhone

En l'état, ce revirement de situation permet à Qualcomm de retrouver un client de longue date et à Apple de revenir dans la course à la 5G après avoir été largement distancé par Samsung et Huawei. En effet, et comme le rappelle CNN, Qualcomm compte parmi les constructeurs qui ont déjà une puce 5G sous le coude : le modem Snapdragon X50 en l'occurrence. Intel, de son côté, devait présenter à Apple des échantillons fonctionnels de son modem 5G XMM 8160, et ce dès cet été. Un délai que la firme aurait sans doute eu du mal à tenir.

Notons malgré tout que la marque à la pomme renforce le développement de ses propres modems 5G. À terme, l'objectif d'Apple est, comme avec ses processeurs pour smartphones et tablettes, de s'affranchir de partenaires sur la question des modems. L'idée étant de ne reposer que sur des solutions maison.

Mots-clés : 5G
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Lyft propose une nouvelle fonctionnalité de sûreté : un bouton d'appel aux services d'urgence
Notre-Dame : quand le partage de données aide à la restauration
Le Sénat vote l'application de la taxe GAFA sur les géants du numérique
Adobe Premiere Rush est disponible sur Android
Selon Jim Ryan, Death Stranding, The Last of Us II et Ghost of Tsushima sortiront sur PS4
Une agence de l'ONU juge que les assistants personnels renforcent les préjugés sexistes
Lancement des 60 premiers satellites Starlink : comment regarder le décollage en direct
Une application Steam Chat débarque sur iOS et Android
Black Mirror : les trailers des 3 épisodes de la prochaine saison
Huawei P30 Lite vs Google Pixel 3a : lequel est le meilleur pour moins de 400 € ?
scroll top