Les opérateurs francais ne veulent pas payer trop cher les fréquences 5G

Mathieu Grumiaux Contributeur
05 octobre 2018 à 16h52
0
fotolia antenne mobile réseau portable

Les 4 opérateurs français se regroupent afin d'éviter de payer des milliards d'euros pour obtenir des fréquences 5G.

La course à la 5G est pleinement lancée ! Si les premiers terminaux compatibles ne sont pas encore annoncés par les constructeurs, les opérateurs sont en pleine ébullition afin de préparer leur réseau à l'arrivée de cette nouvelle norme de télécommunications.

Néanmoins, ils ne sont pas prêts à dépenser n'importe quel montant pour obtenir auprès de l'État des fréquences 5G. La Fédération française des télécoms tire la sonnette d'alarme, après les enchères complètement folles ayant eu lieu récemment en Italie.

Le jackpot italien inquiète les opérateurs français


Les opérateurs transalpins ont dépensé sans compter afin de récupérer plusieurs fréquences 5G. Au total plus de 6,5 milliards d'euros ont été récupérés par l'État italien. Un vrai jackpot alors qu'il attendait 3 milliards au maximum de cette vente. Illiad, le groupe de Xavier Niel va par exemple dépenser 1,19 milliard d'€ et Vivendi, principal actionnaire de Telecom Italia, 2,4 milliards d'€.

Pourtant, ces montants ne serviront pas aux infrastructures réseau ni à la modernisation des infrastructures existantes. La patronne d'Orange France, Fabienne Dulac, expliquait récemment ses réserves à propos du réseau 5G : « Aujourd'hui nous n'avons pas de business modèle, pas de réseau, pas même de téléphones portables pour l'utilisation de la 5G ».

Un partenariat avec l'État afin de moderniser le réseau actuel


Pas question donc pour les opérateurs français de revivre la situation vécue en 2000. À l'époque, les entreprises de télécommunication avaient dû dépenser des milliards de francs pour acquérir leurs fréquences. Ces énormes montants ont réduit drastiquement les budgets alloués au déploiement des antennes 3G dans le pays.

Les opérateurs veulent conclure avec l'État français un « New Deal ». Cet accord demande aux opérateurs d'investir dans le réseau existant, de couvrir les zones blanches du territoire et d'améliorer la couverture 4G sur les trois prochaines années, pour un budget d'environ 3 milliards d'€ répartis entre les 4 opérateurs. En échange, le gouvernement leur autoriserait un renouvellement des fréquences automatiques et sans contrepartie financière, lors du lancement commercial de la 5G, prévu à l'horizon 2020.

7 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top