Vidéo-test du Nexus 6P : la meilleure phablette de Google ?

Vidéo : Quelles sont les forces et les faiblesses du Nexus 6P ? La réponse tout de suite avec notre vidéo-test !

Annoncé en même temps que le Nexus 5X, le 6P est le smartphone ou plutôt la phablette Google haut de gamme. Avec son châssis en aluminium, son design atypique et ses spécifications poussées, le Nexus 6P a de quoi remplacer allègrement le Nexus 6. Réalisé en partenariat avec Huawei, le nouveau fleuron de Google a-t-il les épaules pour se mesurer à la concurrence ? Si vous n'avez pas le temps de lire notre test complet disponible ici, la réponse en quelques minutes avec notre vidéo-test !

Les plus :
Si l'on pouvait déplorer l'aspect trop plastique du Nexus 5X, ici on se réjouit de voir le métal dominer. Cette construction donne un appareil rigide à souhait, d'autant que la coque est de type monobloc. Le smartphone est certes haut et large, mais sa finesse atténue la sensation d'encombrement et procure une prise en main agréable. Le renflement en haut de l'appareil qui accueille appareil photo et antennes WiFi ne sera peut-être pas du goût de tous, mais ce détail confère au terminal une identité singulière.

L'écran de 5,7 pouces du Nexus 6P constitue également une force. De technologie Super Amoled et en résolution QHD, il délivre un contraste infini et une finesse d'affichage appréciable. La colorimétrie farfelue caractéristique de l'Amoled peut être corrigée en activant le mode sRGB, que Google a bizarrement caché dans les options pour développeurs. Le seul hic, c'est l'altération de la colorimétrie quand on regarde l'écran de côté, elle vire alors au bleu, un défaut inhérent à la technologie.

Le Nexus 6P est également un excellent photophone. Il embarque en effet le même capteur CMOS Sony que le Nexus 5X, capteur 12,3 mégapixels doté de photodiode de grande taille pour un smartphone. L'appareil est réactif, il délivre de très belles images de jour et encaisse bien la montée en sensibilité. Le mode HDR se montre efficace, notamment — et bizarrement — de nuit. La vidéo n'égale pas les ténors, faute de stabilisation optique, mais assure des séquences de qualité, en FullHD comme en 4K.

Nexus6P 4
Nexus6P 2

Nexus 6P


Enfin, on citera pêle-mêle les performances de haute volée, le capteur biométrique, vif et fiable, l'autonomie correcte avoisinant les deux jours en usage modéré, la section audio très correcte et bien sûr, l'environnement Android 6.0 dans sa plus simple expression, en version stock.

Les moins :
Le Nexus 6P est une phablette, il ne conviendra donc pas à toutes les mains. D'autant que Huawei n'a pas spécialement optimisé l'intégration de l'écran 5,7 pouces : le smartphone est aussi grand que le Nexus 6 qui dispose d'une dalle de 6 pouces, et seulement 5 mm moins large. L'écran occupe 70 % de la surface du téléphone, alors que sur un OnePlus 2 ce ratio atteint 74 %, et sans touches de navigation virtuelles. Peut mieux faire.

Par ailleurs, le premier modèle de test est arrivé à la rédaction bien amoché : s'il a clairement dû passer entre les mains de personnes peu soigneuses, cette mésaventure souligne au moins la fragilité de la peinture apposée sur le modèle noir. Ce que confirme le deuxième modèle reçu : il n'y a plus les impacts visibles sur le premier, mais la peinture des chanfreins part à certains endroits. Il faudra privilégier le modèle aluminium.

Enfin, Google a la main lourde sur la tarification depuis le Nexus 6, et ce n'est pas la nouvelle salve des Nexus 5X et 6P qui nous fera mentir. 649 euros en 32 Go et jusqu'à 799 euros avec 128 Go, c'est une somme conséquente. Surtout pour une phablette Huawei. Là on paye l'expérience Nexus, et l'assurance des mises à jour de Google, mais tout de même.

Nexus6P 13
Nexus6P 12

Nexus 6P


Conclusion :
En mettant points forts et faibles dans la balance, il apparaît clairement que le Nexus 6P est une réussite. Il est encombrant, y-compris pour une phablette, mais la finesse compense en partie. Et il n'est pas donné, mais c'est le prix à payer pour un Nexus. Passés ces deux inconvénients, et sous réserve de privilégier la version aluminium pour ne pas voir la peinture noire partir trop vite, le Nexus 6P n'offre que du bon voire très bon : écran, performances, appareil photo, interface, etc. Un produit spécifique, mais très séduisant.

Modifié le 16/12/2015 à 22h13
Commentaires

Tous les commentaires

  • yxcdewqa
    17/12/2015 10:51:07

    En main depuis 3 semaines, c'est que du bonheur!

BE GEEK ! Avec clubic