Vidéo-test du Moto Z Play : à la fois autonome et complet ?

Vidéo : Le Moto Z Play vient accompagner le Moto Z pour les utilisateurs qui se préoccupent davantage de l'autonomie de leur smartphone que de sa finesse ou de ses performances 3D.

Le Moto Z Play se présente comme son prédécesseur comme un téléphone de milieu de gamme. La fiche technique ne bouge pas beaucoup, d'ailleurs. Le Snapdragon 615 du X Play est remplacé par un 625 un peu plus véloce, notamment sur la partie graphique.

L'écran conserve une définition Full HD, mais passe du LCD au AMOLED. Un choix qui peut être judicieux quand c'est bien fait, et c'est le cas ! Comme son modèle, le Moto Z Play bénéficie d'un écran d'une lisibilité impeccable, qui nous confirme au passage que la différence entre un Full HD et un WQHD sur cette diagonale est négligeable : mis côte à côte, les Moto Z et Moto Z Play sont difficles à distinguer. Les couleurs sont équilibrées, et le taux de contraste évidemment infini du fait de noirs très profonds.

Lenovo est un peu plus généreux en stockage : il commençait à 16 Go avec une option à 32 Go, et cette dernière capacité est désormais la seule disponible. La mémoire vive passe également à 3 Go.

Comme il faut bien faire des compromis quelque part, c'est la prise en charge 4G qui en fait notamment les frais : en France, le Moto Z Play est uniquement compatible avec les bandes à 2 600 MHz (Orange et SFR, mais pas leurs meilleures fréquences) et 1 800 MHz (Bouygues). Le Wi-Fi se limite également aux normes a, b, g et n, faisant l'impasse sur le ac.

On pourrait également craindre une petite régression sur la batterie, passant de 3 610 mAh à 3 500 mAh. Franchement, en pratique, on n'a pas vu de différence : comme son prédécesseur, le Moto Z Play est un chameau !

Plus d'informations dans notre test à paraître prochainement !

Modifié le 08/11/2016 à 14h21
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic