Multi-hovering : Fogale développe le "tactile sans toucher" sur smartphones et montres connectées

Vidéo : La société française Fogale détaille sa technologie permettant de contrôler avec ses doigts certaines fonctionnalités d'un appareil sans pour autant passer par le tactile.

Le « multi-hovering » est une technologie permettant de reconnaitre des mouvements de plusieurs doigts sur un support tactile. L'idée n'est certes pas nouvelle et a déjà été intégrée à plusieurs smartphones comme le Xperia Sola de Sony et sa fonction « floating touch » ou encore les Galaxy S4 et Galaxy Note 2 de Samsung (et son stylet). Il est également plus que probable que la firme coréenne implémentera à nouveau ce système sur son prochain smartphone.

A la différence des écrans tactiles traditionnels (systèmes capacitifs), tels qu'ils existent sur les smartphones et tablettes du marché, la technologie propose néanmoins de nouvelles interactions. L'idée est tout d'abord de pouvoir utiliser des fonctions de son terminal sans réellement toucher son écran mais de tenter également de proposer des interactions plus intuitives.

Ce « multi-hovering » développé par Fogale Nanotech et baptisé « Sensation » prend donc en charge plusieurs doigts ainsi que les contours de l'appareil. La technologie permet alors d'augmenter ou diminuer le son en passant son doigt sur les bords d'un smartphone, de zoomer ou dézoomer lors d'une prise de photo par ce même mouvement.

L'ensemble des appareils mobiles peuvent donc par principe, intégrer une puce, permettant l'utilisation de cette technologie. On pense alors aux smartphones, tablettes, phablets mais également aux montres connectées. Une démonstration de ce type de dispositif sera d'ailleurs présentée au Mobile World Congress de Barcelone.

En attendant, la société propose aux développeurs des API afin de permettre la création de nouvelles manières d'utiliser la technologie.

Modifié le 20/02/2014 à 17h19
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic