Clubic Week 2.0 : La mauvaise semaine de Google

Vidéo : Bienvenue dans cette nouvelle Clubic Week. Au sommaire de ce numéro, la semaine où Google aurait dû rester au lit. Amende de 7 millions de dollars, fin des bloqueurs de publicités et de Reader…

Google s'est réveillé du pied gauche cette semaine. La firme a décidé de fermer plusieurs services et d'emmouscailler son monde. De manière unilatérale, le groupe a fait le choix de bouter hors de son Google Play les bloqueurs de pub sur Android…

*Google retire l'accès aux bloqueurs de pub sur Google Play
*Google fermera Reader et Snapseed pour Windows et Mac (màj)

Google deuxième partie. La justice américaine a décidé de condamner la firme au paiement d'une amende de 7 millions de dollars pour avoir collecté pas mal d'informations sans autorisation lors du passage de ses Google cars.

*Google : vers un programme de protection des données personnelles ?

Justement Google dernier acte. Les lunettes de la société éveillent déjà les critiques sur ses possibilités. Réalité augmentée, prise de clichés ou de vidéos de façon discrète, l'outil peut ressembler à un pilleur d'infos sans consentement, à Seattle, un bar les a même déjà interdites…

*Pilotage par la voix et adaptation aux lunettes de vue : les Google Glass se dévoilent

Il suffit de se moquer de Google ! Apple n'est pas bien jojo non plus cette semaine. La filiale française du groupe en charge de la gestion de ses enseignes physiques n'aura plus le droit de pratiquer le travail de nuit (soit des horaires compris entre 21 heures et 6 heures du matin) dans ses Apple Store…

*Apple Store : la filiale française condamnée pour travail de nuit

Hé bien pendant ce temps-là au conseil national du numérique, on s'est creusé la tête pour savoir comment on pouvait imbriquer le concept de neutralité du Net dans une loi…

*CNNum : vers une neutralité des réseaux et des services ?

Voilà c'est à peu près tout pour cette semaine. Ah non, dans la catégorie des géants qui se pannent la gaufrette Nintendo a été condamnée à payer 30,2 millions de dollars à Seijiro Tomita, un ancien employé de Sony…

*Ecran 3D de la 3DS : Nintendo condamné pour violation de brevet

Modifié le 16/03/2013 à 00h03
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic