BQ Aquaris M5 exemple de vidéo

Vidéo : BQ Aquaris M5 exemple de vidéo

La partie photo a été confiée à Sony, comme c'est souvent le cas sur les smartphones un peu ambitieux. Et sans grande surprise, c'est le modèle IMX214 que BQ a choisi, capteur de 13 mégapixels et 1/3,06 pouce qui équipe notamment les Blade S6 de ZTE, l'Honor 6 ou le OnePlus One. La lentille principale ouvre à f:2,0 et couvre une focale de 28 mm. En façade, BQ a logé un capteur de 5 mégapixels Full HD complété de son propre flash. Que penser de l'Aquaris M5 ?

BQ Aquaris M5 8


Notre avis sera ici partagé : par beau temps, les résultats sont vraiment bons. L'optique manque un peu de piqué sur les bords mais le téléphone capture des détails fins et la colorimétrie est équilibrée. Quand la luminosité baisse, la montée en sensibilité s'opère dans une maîtrise relativement bonne pour un smartphone : les images sont encore exploitables, même à 1 600 ISO… si elles sont nettes. Parce que l'autofocus d'ordinaire pas foncièrement rapide perd en plus en précision quand les conditions se dégradent. Le plus pénible étant probablement la latence au déclenchement : quand on photographie, une fois que la mise au point a ferré son sujet (0,4 à 0,5 s), l'écran se fige et l'image n'est capturée que 0,5 s plus tard. Autrement dit, entre le déclenchement et la capture, il faut tabler sur une seconde ! Ne bougez plus, le petit oiseau va prendre son temps pour sortir… Il faut malgré tout reconnaître que la détection des visages fonctionne bien, et avec les deux capteurs.

BQ Aquaris M5 sans HDR
BQ Aquaris M5 avec HDR

A gauche la photo normale, à droite celle en HDR, complètement délavée


Nous ne sommes pas non plus emballés par la HDR, qui donne des résultats beaucoup trop forcés et donc inutilisables, ni par la panoramique à la volée, en trop faible résolution. En revanche la vidéo est réussie : les rushs en 1080p à 30 im/s, encodés en H.264 à 20 Mbps sont détaillés et propres. La mise au point continue fait le job — avec les limitations de réactivité déjà évoquées sur la partie photo. Il n'y a que le dispositif de stabilisation numérique qui manque d'efficacité. Enfin l'application, largement inspirée de Photos sur iOS, est plutôt agréable.

Modifié le 20/08/2015 à 18h14
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic