Démonstration du Myo de Thalmic Labs

Vidéo : Vidéo de démonstration du brassard Myo de Thalmic Labs

Pour comprendre ce qu'est le Myo, il faut commencer par dire pourquoi il a été conçu. D'après les créateurs de la jeune start-up canadienne Thalmic Labs, ce brassard répond à la question fondamentale suivante : « Comment connecte-t-on le monde réel avec le numérique, alors que l'on se dirige vers une informatique omniprésente et revêtue » ? Autrement dit, à nouveaux schémas d'usages et de pratiques technologiques, il faut des nouveaux outils. Le Myo en est un, et son truc à lui, c'est les muscles.

Stephen Lake, Matthew Bailey et Aaron Grant ont planché sur le sujet dans leur thèse. Leur constat peut aisément être partagé : les techniques d'affichage ont bien progressé, mais les interfaces de contrôle ne sont pas à la hauteur. Le contrôle par la voix dérange, notamment en public, les systèmes basés sur des caméras façon Kinect ou Leap Motion manquent de mobilité. D'où l'idée du Myo : une nouvelle interface homme-machine au contact direct de l'utilisateur.

Myo8

Le Myo est un brassard qui se porte là où l'avant-bras est le plus épais, juste avant la pliure du coude. Son but : analyser la gestuelle des mains et des doigts afin de contrôler différents appareils à distance, dont l'ordinateur. Mais Thalmic Labs préfère décrire des domaines d'application plutôt que des objets précis à piloter : Myo pour les présentations, Myo pour la maison connectée, Myo pour le contrôle radio, Myo pour le multimédia, l'exception étant Myo pour les smartphones. Dit de la sorte, ce distinguo donne un petit côté Oui Oui à l'univers Myo, mais au moins on cible tout de suite le potentiel du brassard. Comment le dispositif fonctionne ? Voyons ça tout de suite.

Modifié le 02/02/2015 à 19h15
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic