AppTag en vidéo : jouez à Laser Quest avec votre smartphone iOS ou Android !

Vidéo : Vidéo test de AppTag, un pistolet infrarouge conçu pour fonctionner conjointement avec un smartphone

App Tag, c'est quoi ?


Le pistolet AppTag est un accessoire de divertissement qui doit être utilisé conjointement avec un smartphone Android ou iOS. Sur Android, AppTag offre une large compatibilité, mais attention, la pince de fixation n'est pas assez large pour accueillir les mobiles XXL de type Galaxy Note, par exemple.

Avec AppTag, le tandem pistolet / smartphone s'appuie sur la réalité augmentée. Via les kiosques respectifs de Apple (App Store) et Google (Play Store), AppTag propose trois applications.

En complément, un mode multijoueur humain contre humain(s) est également proposé.

Les applications : le début des problèmes


La première nommée « Arcade » compile 4 mini jeux solos. Soyons francs, du shoot d'araignées féroces au tir de canette en fer en passant par la barrière anti missiles, et sans oublier le tir de cibles « fête foraine », aucun des jeux ne parvient véritablement à tirer son épingle... du jeu.

AppTag

Comme un petit air de fête foraine.


Deux applications essayeront d'étancher la soif des amateurs de multi joueurs. La première — et aussi la plus intéressante - est sobrement nommée « MultiPlayer ». Ici, plusieurs joueurs humains peuvent s'affronter par pistolets interposés. Un mode de jeux qui n'est pas sans rappeler le principe du laser quest… la précision en moins.

Une partie de Multiplayer peut accueillir de 2 à un maximum théorique de 60 000 personnes. Détail intéressant : les smartphones communiquent via une liaison data mobile (3G, etc.) ou en Wi-Fi mais dans tous les cas, il faudra disposer d'une connexion internet, y compris en réseau local.

Le monde entier se connecte sur le même serveur, mais App Tag effectue un filtrage intelligent en fonction de la distance géographique qui sépare les joueurs. Si l'idée est bonne, des problèmes de connexion peuvent tout de même survenir lorsqu'on tente de rejoindre une partie.

AppTag

Photo officielle de Multiplayer : ça, c'est pour la théorie.


Enfin, le second jeu nommé Swarm ambitionne de devenir le « MMO du shooting » en réalité augmentée. Sur une sorte de carte Google Maps, des guêpes mutantes font leur apparition. Vous devrez batailler pour éliminer les insectes qui apparaissent autour de vous. Le gamplay rappelle vaguement Ingress (Android) auquel nous avons récemment consacré un reportage (voir notre reportage sur l'excellent Ingress). Malheureusement, Swarm se situe à des années-lumière d'Ingress . On abdique très vite face à la vacuité absolue de ce que l'on peine à qualifier de gameplay.


AppTag

Swarm : luttez pour la disparition des abeilles.


Un pistolet presque parfait

En bref, sur le plan logiciel, l'App Tag se montre particulièrement décevant. Dommage dans la mesure ou à première vue, le pistolet semblait vraiment bien conçu. Tout d'abord, la communication avec le smartphone s'effectue à l'aide d'ultrasons qui sont émis lorsqu'on actionne les boutons du pistolet. Pas de câble à brancher ou de Bluetooth hasardeux à configurer, ce qui est plutôt bien vu. Ensuite, en multijoueurs humain contre humain, même si tout n'est pas encore parfait, la large distance de détection est appréciable (le constructeur parle d'un maximum de 250 mètres).

Dans les faits, à moins d'un hasard fortuit, le pistolet semble souffrir d'un talon d'Achille pour le moins gênant. La fixation de la griffe s'est fendue en deux sur nos deux modèles de tests neufs après une courte période d'utilisation. Au final, alors qu'on aurait pu conclure de manière ouverte en préconisant l'achat après débarquement des hypothétiques mises à jour et autres nouveaux jeux promis depuis de nombreux mois, il devient difficile, voir impossible de conseiller l'achat de l'AppTag. Dommage dans la mesure ou cet accessoire atypique aurait pu avoir un intérêt potentiel en présence d'applications dignes de ce nom.

AppTag

Pistolet : un « presque » sans faute.


Pour aller plus loin

Modifié le 19/04/2013 à 18h38
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic