15 ans de Mac OS X : découvrez la première version d'OS X en vidéo !

Vidéo : Pour les 15 ans de Mac OSX, découvrez l'une des toutes premières versions du système d'exploitation "desktop" d'Apple.

Le 24 mars 2001, soit il y a tout juste 15 ans jour pour jour, Apple publiait la première version finale de MacOS X (10.0, alias Cheetah). Contrairement à ce que la numérotation X (dix) suggère, OSX marque un véritable tournant après Mac OS 9 dont il ne conserve aucun socle.

Peu avant le retour de Steve Jobs au sein d'Apple en 1997, la firme de Cupertino souhaite racheter un système d'exploitation développé en externe pour partir sur de nouvelles bases. Un Français expatrié aux États-Unis nommé Jean-Louis Gassée est sur le coup. Informaticien visionnaire et ancien dirigeant d'Apple (de 1981 à 1990), il gère Be Incorporated. Cette société qu'il a créée développe BeOS, un système d'exploitation performant et avant-gardiste. En dépit de ses immenses qualités, BeOS ne parvient pas à s'imposer, mais il pourrait trouver son salut en devenant le futur (de) MacOS !

Les négociations s'engagent, et en sont marquées par une anecdote plutôt amusante, jugez-en par vous-même. D'après la biographie de Steve Jobs (Walter Isaacson), Jean-Louis Gassée aurait déclaré : « Je les tiens par les cou*****, et je vais serrer très fort » pensant qu'Apple était au pied du mur.

Mac OSX
Agrandissement du Dock


Tout semblait acquis pour BeOS, mais c'était sans compter sur le retour de Steve Jobs qui emporte avec lui (ou plutôt, oblige Apple à racheter) NeXTSTEP, le système d'exploitation basé Unix qui équipe notamment le fameux (et mythique) NeXT Cube que vous aviez pu découvrir en détail avec Antiqui'Tech, notre émission.

En 1997, Steve Jobs réintègre Apple en tant que PDG par intérim, et c'est finalement NeXTSTEP servira de base à Mac OS X.

Comme vous pourrez le voir dans cette vidéo, dès la première version d'OSX, l'interface (nommée Aqua) a un temps d'avance sur la concurrence. Dès 2000, Apple met le paquet sur les effets visuels. Les transparences sont déjà là alors qu'il faudra attendre février 2007 côté Windows (Vista, interface Aero) pour en disposer nativement.

L'environnement graphique des premières versions de Mac OS X introduit également la notion de relief (ombres) pour mieux visualiser la fenêtre au premier plan. On remarque aussi les effets d'agrandissement des icônes du dock (maximisation) que l'on doit à l'ingénieur qui inventera plus tard le défilement avec inertie (écran « élastique » en fin de course sur iPhone et iPad).

De plus, la réduction et agrandissement des fenêtres sont marqués par un effet graphique d'aspiration en entonnoir plutôt réussi.

Notes techniques : Pour vous proposer la meilleure capture possible, nous avons préféré privilégier l'émulation Power PC (via Pear PC) plutôt que l'exécution sur une véritable machine physique.

Cette méthode présente toutefois les inconvénients suivants :

1) La première version commerciale (OSX 10.0) est incompatible avec ce programme. Nous avons donc été contraints d'utiliser Mac OS 10.1 pour cette présentation, et non pas la véritable toute première version commerciale de Mac OSX. Toutefois, moins d'un an sépare ces deux versions qui sont presque similaires en tout point à l'exception d'une amélioration significative des performances (dans le cas de Mac OS 10.1). Ce que vous pourrez voir reste donc fidèle aux origines.
2) Sous Pear PC, la couche réseau ne fonctionne qu'à partir de Mac OS 10.2, nous n'avons donc pas pu connecter la machine à Internet pendant la présentation.

A découvrir :
Les logiciels indispensables pour Mac OSX dans notre logithèque

Modifié le 23/03/2016 à 18h38
Commentaires

Tous les commentaires

  • carmin
    14/09/2016 10:28:13

    4 News Apple en 2 jours... Clubic sans déconner...

  • svanpo
    14/09/2016 10:00:42

    polo Je réponds à moi même puisque je n'avais pas vu ta première phrase. Lorsqu'une application Windows dispose d'un menu (et comme je l'ai indiqué avec les guidelines), il doit être toujours au même endroit en haut de la fenêtre. Ensuite, qu'une application ne respecte pas cela c'est la liberté fournit par Windows. Je ne connais pas suffisamment Mac OS X, mais si une application ne propose pas de menu (ou juste un menu "A propos" si c'est obligatoirent imposé par le fonctionnement de l'OS), n'est-il pas possible qu'une application cache les autres options ailleurs sur une fenêtre avec des contrôles personnalisés ? Pour l'histoire du menu "A propos" toujours au même endroit, je suis désolé mais c'est totalement anecdotique sauf pour les gens de Clubic car très peut d'utilisateurs utilisent ce menu sous Windows. Et lorsqu'il est vraiment nécessaires, il est alors dans le menu "Aide".

  • svanpo
    14/09/2016 09:37:40

    polo svanpo Nous connaissons bien l'histoire des OS et le parcourt qu'a suivit Windows et l'interface de Windows 10 est une interface à part en raison des applications Windows Store qui ont des guidelines différentes. Mais pour les applications desktop, Microsoft a fait des guidelines spécifiques qu'il est conseillé de suivre lorsque l'on développe une application: https://msdn.microsoft.com/en-us/library/windows/desktop/bb246448(v=vs.85).aspx https://msdn.microsoft.com/en-us/library/windows/desktop/bb226797(v=vs.85).aspx Windows n'est pas fait qu'avec des développeurs mais aussi des ergonomes et l'IHM c'est pas si mauvaise que cela puisqu'il continue de l'avoir telle qu'elle est. Si avoir un menu en haut de l'écran était si important, les utilisateurs ne manqueraient pas de le demander via "l'application Windows 10 Feedback app" comme ils ont pu le faire pour le menu Windows. En plus, sur Windows, une application est normalement avec une seule fenêtre et est MDI (bien que ce ne soit plus le terme utilisé) avec des fenêtres clientes à l'intérieur ce qui fait qu'il ne doit y avoir qu'une fenêtre avec la barre de menu en haut et ses fenêtres enfants.en dessous. Libre ensuite à l'utilisateur d'agrandir sa fenêtre pour l'avoir en quelque sorte en haut de l'écran. Mais s'il vient à disposer 4 applications en mosaïque, il aura moins de chemin à parcourir pour le menu de chaque application et verra immédiatement les menus de chaque application sans avoir à donner le focus à l'application. Comme je l'ai dit, je pense que parce que vous utilisez quotidiennement des Mac à la rédaction vous avez l'impression que c'est plus pratique. Mais lorsque je dois utiliser une interface sur un Mac, je suis aussi dérouté. Le choix du menu en haut des fenêtres est aussi celui de KDE (https://www.kde.org/announcements/4.3/images/kde430-desktop.png) et d'autre thèmes sous Linux comme quoi ce n'est qu'une affaire de goût et que l'on ne peut pas comparer Mac OS à Windows.

  • polo
    14/09/2016 09:15:50

    svanpo polo Hello, il n'est pas question de plus logique en haut de la fenêtre ou en haut de l'écran. Quel que soit le programme tes menus se trouvent toujours au même endroit sur Mac contrairement aux softs Windows qui peuvent les mettre n'importe où sur la fenêtre, et organiser les menus n'importe comment (ex : sur Mac le "à propos" toujours au même endroit quel que soit le soft, sous Windows, on peut le trouver n'importe où)

  • svanpo
    14/09/2016 09:09:09

    Inu Ah Xerox Star, l'inspirateur de Max OS qui a inspirer Windows 3.0. https://en.wikipedia.org/wiki/Xerox_Star

BE GEEK ! Avec clubic