ZTE Blade S6 test vidéo

Vidéo : Scène du train filmée en 1080p par le ZTE Blade S6

Le Blade S6 utilise exactement les mêmes composants que l'Honor 6 : un capteur principal Sony (IMX214) de 13 mégapixels sur 1/3 pouce (soit des photosites de 1,12 µ), avec une optique qui ouvre à f:2,0, et en façade, une caméra de 5 mégapixels.

Notre avis est partagé. D'un côté, on profite d'une interface assez bien faite (mode simple et expert), d'un autofocus rapide et d'un mode HDR efficace, mais d'un autre, la qualité d'image déçoit dès que les conditions de prise de vue ne sont pas optimum. Le Honor 6 délivre des textures beaucoup plus détaillées et une image nettement plus contrastée que le Blade S6. Ce dernier tend à produire des clichés surexposés, où la dynamique manque cruellement. Le lissage des détails déjà visible à faible sensibilité devient très prononcé à 800 ISO et plus. On a alors presque l'impression que l'image est floue. Maintenant, quand les conditions sont bonnes (lumière suffisante et pas trop de contraste), le ZTE Blade S6 s'en sort bien. Disons que ce n'est pas mauvais pour un smartphone, mais on a déjà vu mieux.

La capture vidéo est opérée en 1 080p à 30 images par seconde, avec un débit en H.264 avoisinant les 20 Mbps. Là non plus, le rendu n'a rien d'exceptionnel : on constate le même lissage de textures qu'en photo, tandis que l'exposition s'emballe toujours un peu à l'excès, avec une dynamique faible. Il manque par ailleurs un dispositif de stabilisation pour compenser les tremblements du vidéaste. En revanche, le Blade S6 maintient son bon autofocus pendant qu'il filme, c'est assez rare pour être noté. ZTE propose sinon un mode HFR qui filme en 720p à 30 images par seconde et 10 Mbps : bonne idée, sauf que pour des raisons qui nous échappent, la mise au point efficace en générale est totalement faussée… Du coup, tous nos rush sont bons pour la poubelle ! Un bug ?

Modifié le 26/03/2015 à 12h19
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic