Follow : faut-il se rendre malade pour un casque de réalité virtuelle ?

Vidéo : Faut-il craquer pour un casque de réalité virtuelle ? La question se pose pour ceux qui n'ont pas peur des maux de ventre et autres cascades. Est-ce donc nécessaire d'en acheter un ? Follow, la nouvelle emission de Clubic repond.

Voyager dans des mondes inconnus, être immergé ailleurs, la réalité virtuelle comporte un réel effet wahoou mais attention au risque de vomi intempestif et autres cascades impromptues. Clubic dresse la liste des points positifs et négatifs des casques de VR.

Mettre un casque de VR sur la tête expose à des pertes d'équilibre et autre sérieuses chutes. Mais il s'agit d'un objet d'avenir sur lequel tous les constructeurs comptent. Pour un prix de 350 euros, il faut tout de même savoir où l'on met son argent. Alors même si Mark Zuckerberg est à fond dans la VR, faut-il craquer ?

Follow répond à cette question grâce à une grille de notation (dite de Topitude) approuvée par de grands mathématiciens.

Modifié le 19/12/2015 à 07h55
Commentaires

Tous les commentaires

  • zaxxonFive
    20/12/2015 01:04:07

    ça dépend : si dans la video on est couché sur le dos et que la fille fait tout ça va. Vive les films où le mec est passif !

  • Athlonic
    19/12/2015 20:27:50

    Biensur que oui ça vaut le coup de se rendre malade. Y a que ceux qui n'ont pas essayé qui peuvent dire le contraire. Sinon, c'est quoi ces pubs vidéo qui se lancent toute seule et qu'on ne peux pas skip ????????!!!!!!!!?????? Je suis en déplacement là et j'aimerai que mon forfait hors de prix et limité passe dans autre chose que de la pub ... Merci. :/

  • DuConEstDejapri5
    19/12/2015 18:51:21

    Faut-il craquer pour un casque de réalité virtuelle c?est comme demandé si les lunettes 3D pour les télévision sont intéressantes. La réponse sera toujours la même : NON La réalité virtuelle sera holographique et elle apparaîtra d?ici 100 ans probablement.

  • DovaQc
    19/12/2015 16:29:33

    vive l'actualité a gogo..

  • chickenwing
    19/12/2015 15:46:37

    heiwa-FR NOXteam  J'ai trouvé cette définition : BIDON - ÉTYMOL. ET HIST. ? 1. [L'attest. du xves. citée dans R. Hist. litt. Fr., 1898, p. 290 ne semble pas à retenir, v. FEW t. 15, 1, p. 104, note 1]; 1523 « petit récipient portatif et fermé, fait de bois ou de métal » (Doc. relatifs à la fondation du Havre dans Delb., Rec. d'apr. DG : Platz, escuelles, bidons); 2. arg. « ventre » 1883 (Larch. Suppl., p. 16) emploi pop. prob. plus ancien (cf. bide1). Orig. obsc. On admet généralement l'hyp. d'un empr. à l'a. nord. *bida « récipient » (Bugge dans Romania, t. 3, p. 145; De Gorog, p. 7); cet étymon n'est cependant attesté que par l'isl. bida « baquet de lait » et le norv. dial. bide « baratte » (De Vries, Anord., p. 35a; Bugge, loc. cit.). Assez bien en accord avec la localisation géogr. de la première attest. (Normandie) et avec l'emploi du mot comme terme de marine jusqu'à la fin du xviiies. (1574 dans Jal1, Trév. 1771), il est en désaccord avec l'entrée tardive du mot en fr. L'hyp. d'un empr. au gr. par l'intermédiaire de l'ital. bidone (EWFS2) fait difficulté du point de vue chronol., l'ital. ne paraissant pas attesté av. le xixes. (Batt.). Voilà joyeux noel à tous

BE GEEK ! Avec clubic