Pourquoi Microsoft supprime 7 800 postes dans la branche Nokia

Vidéo : Microsoft va supprimer 7 800 postes, principalement dans sa division mobile, à savoir les actifs rachetés à Nokia l'an dernier.

Ce mouvement s'explique par plusieurs paramètres. Suite à l'acquisition des activités de téléphonie mobile de Nokia, environ 30 000 personnes ont été intégrées à Microsoft. Pas moins de 12 500 postes ont déjà été supprimés par le passé, en grande majorité dans ce domaine auxquels on ajoute à présent 7 800 postes.

Si cette décision est forcément dramatique socialement, il faut se rappeler que Nokia, avant son rachat était dans une position très peu enviable. Ses revenus étaient en baisse constante et la société perdait plusieurs milliards d'euros de chiffre d'affaires à chaque trimestre. Et bien entendu ses ventes de smartphones s'écroulaient très régulièrement.

Microsoft déprécie sa branche mobiles


L'autre donnée de taille qui explique ces suppressions de postes est plus stratégique. Dans la foulée de cette annonce, Microsoft inscrit dans ses comptes une charge de dépréciation d'actifs d'une valeur de 7,6 milliards de dollars.

Cela signifie que la société prépare les esprits au fait qu'elle revoit clairement, tout du moins dans ce domaine, ses ambitions à la baisse. Ce mouvement comptable signifie également que Microsoft ne croit plus forcément, tout du moins en l'état actuel des choses dans une stratégie visant à mettre en avant les smartphones.

No more devices ?


C'est clairement ce qu'avait déjà affirmé Satya Nadella il y a 1 an lorsqu'il s'était adressé aux équipes. Au sujet de la stratégie de son prédécesseur Steve Ballmer qui était de mettre en avant les produits et les services. Le PDG avait clairement dit que Microsoft devait aller dans une unique direction.

A lire également

Modifié le 08/07/2015 à 18h40
Commentaires

Tous les commentaires

  • Vekin
    09/07/2015 16:19:41

    N'empêche quand on y pense : Microsoft a fait 16 milliards d'euros de bénéfices l'an passé ! Et pourtant, ces 7800 employés sont de trop. Pour une boîte qui éprouve des difficultés financières, je peux comprendre, mais là, c'est moche :( Oui, je sais, il faut prendre en compte les prévisions à long terme et les rendements des différents groupes au sein du conglomérat, mais ça le fout mal quand même je trouve.

  • Max From France
    09/07/2015 13:46:32

    ariakas  Oui, on parle des mobiles ici. 1 secteur, celui du high end avec iPhone 6 et 6+

  • ariakas
    09/07/2015 13:21:46

    Max From France Apple 1 secteur ???? Téléphone, tablette, PC fixe, PC portable, PC pro. C'est pas les gammes qui manquent quand même.

  • raiden!
    09/07/2015 08:45:30

    xploitedtitan Un peu comme IBM qui s'est recentré que sur les logiciel ! Mais c'est bizarre quand même, avoir une branche mobile etre leader sur la leur mais ne pas gagner d'argent ! Du coup on peut se poser la question, l'avenir de xbox ? Vont ils continuer cette branche ou finir par la vendre a un fabricant !?

  • Max From France
    08/07/2015 22:51:52

    No more device ?  Il y a une nuance entre un flow continu et incompréhensible de mobiles et se focaliser sur des segments. 3 en l'occurrence. Par comparaison Apple en adresse 1 seul. Une bonne analyse ici : http://www.windowscentral.com/microsofts-restructuring-their-phone-business-was-necessary Ensuite, il est déjà dit qu'il y aurait 1 ou 2 téléphones par segment, ce qui fait 6 téléphones par ans. C'est très suffisant et beaucoup plus compréhensible pour les consommateurs. Bien sur que les licenciements ne sont pas une bonne chose, mais la stratégie est très claire et intelligente a mon sens.

BE GEEK ! Avec clubic