Debug : le rapport de l’Arcep est-il accablant pour Free Mobile ? (Debug #25)

Vidéo : L'Arcep a étudié la qualité de service des opérateurs de téléphonie mobile. Orange arrive en tête de ce classement et Free Mobile en dernière position. Mais faut-il pour autant mettre au rebut le quatrième opérateur ?

Le rapport rendu par l'Arcep sur la qualité de service des offres des opérateurs de téléphonie mobile confirme ce que l'on sait déjà : Orange dispose de la meilleure QOS, un meilleur réseau, se trouve largement au-dessus des autres.

Le débat s'est très vite porté sur Free Mobile et ses mauvais résultats. En matière de débits descendants on va jusqu'à 31% de taux d'échec pour le 4eme opérateur contre 12/13% pour la concurrence. Pour les débits montants, les résultats sont plus homogènes car le taux d'échec oscille entre 13 et 16%.

Mais ce qu'il faut comprendre c'est que l'Arcep s'est simplement contentée de comparer un état de fait. ElIe compare des opérateurs qui sont présents sur le marché depuis très longtemps avec un concurrent qui n'est là que depuis 2 ans.

Pour comprendre ces mauvais résultats, il faut donc savoir deux choses. Free déploie son réseau, il a des obligations de couverture qui devront atteindre 75% de la population avec ses propres infrastructures en janvier 2015. L'Arcep regarde chaque semaine si Free tiendra ses objectifs et il devrait les tenir car sinon il y aura une amende qui arrivera très rapidement.

En conséquence, l'opérateur déploie ce que l'on appelle une couche de couverture. Après il s'occupera d'une autre couche dite de capacité et de qualité, c'est-à-dire qu'il investira pour que son réseau soit plus dense. Orange par exemple a déjà fait ce travail de qualitatif, et Free Mobile devra le faire dans le temps.

Modifié le 24/06/2014 à 19h15
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic