Debug : Apple Music peut-il changer la donne ?

Vido : Apple a profité de sa conférence annuelle destinée aux développeurs, pour lancer un "One more thing" qui pourrait faire date. Ce petit truc bonus, c'est Apple Music, le nouveau service de streaming musical payant. De quoi cham

On conserve le catalogue d'iTunes, mais là, c'est de l'abonnement mensuel avec accs illimit.

D'abord, pour ceux qui s'inquiteraient de la prolifration des services de streaming, sachez qu'avec Apple Music, c'est un de retrouv pour un de perdu. En effet, Beats Music, le service rachet par Apple en mme temps que Beats Electronics, redirige dsormais vers Apple Music. Autrement dit, c'en est fini de Beats Music.

Par dfaut 2015 06 10 à 12.24.43

Apple Music

Maintenant, la marque à la pomme va se heurter frontalement à des acteurs tels que Spotify, Rdio, Deezer, Napster, Amazon Music, Tidal ou encore Qobuz. Mais aussi à des milliers de webradios avec Beats One, la radio de live permanent intgre au service d'Apple. La concurrence va tre rude, puisque de prime abord l'offre d'Apple ne se distingue en rien. Music c'est un catalogue de dizaines de millions de titres, propos pour 9,99 euros par mois, comme les autres (hors services haute rsolution). Eh oui, ce sont les labels qui fixent leurs prix.

  • Apple implmente « For You » ? Les autres font aussi des suggestions bases sur les coutes.
  • On nous parle de playlist ralises par des experts en musique ? Sur les services concurrents, il est aussi possible de suivre des comptes d'utilisateurs spcialistes pour couter leurs playlists.
  • Apple met en avant sa radio Beats One ? Face au nombre de bonnes webradios disponibles partout dans le monde et gratuitement, la proposition tiendra plus du bonus que de l'argument dcisif. À moins qu'Apple n'arrive à drainer clbrit sur clbrit, et en exclusivit, sur ses trois antennes
  • Et concernant Connect, sorte de Bandcamp ou de MySpace intgr, l'avenir de la fonction tiendra là-aussi dans l'intensit et la qualit de l'activit qui s'y droulera.

Mais attention, ne doutons pas de son potentiel. Apple Music, c'est avant tout un service Apple. Djà il sera parfaitement intgr à l'cosystme de la marque. On le retrouvera sur iPhone, mais aussi iPad, Mac et plus tard sur Apple TV. Music sera vraisemblablement simple et efficace à utiliser. Le rle ludique de Siri n'a pas manqu d'tre illustr lors de la prsentation. Mais surtout, Apple va pouvoir capitaliser sur plusieurs gisements consquents : plus de 500 millions de clients d'iTunes dans le monde, environ 600 millions d'iPhone vendus sur les cinq dernires annes, dont prs de 200 millions juste sur 2014 et une trsorerie de 178 milliards de dollars ! Sans compter cette autre ressource, non quantifiable, mais bien relle, qui est l'extrme loyaut des clients.

Par dfaut 2015 06 10 à 12.24.15

Un tarif pas si diffrent des services existants

Apple va donc inviter tous ses utilisateurs fidles ou pas d'iTunes à basculer sur l'offre de streaming, gratuite les trois premiers mois. Il y a fort à parier que ceux qui achetaient de la musique sur iTunes rgulirement testeront et resteront sur Apple Music. Parmi les possesseurs d'iPhone ayant djà leurs habitudes avec une offre de streaming concurrente, il y a ceux qui ne vont pas vouloir changer parce que a implique de refaire ses playlists, ses slections d'artistes, etc., et il y a ceux qui vont se rjouir de cette offre 100% Apple, fusionne avec iTunes. Un peu comme un utilisateur sous Android s'est rjoui de Google Play Music. Et puis il y a aussi tous les futurs nouveaux utilisateurs d'iPhone ou de produits Mac, eux, auront de base le service Music offert pendant trois mois et risquent bien de s'y attacher. Par ailleurs, il faut s'attendre à ce qu'Apple consacre un budget colossal pour faire de la publicit pour son service. Bref, malgr l'absence de relle innovation, le succs semble assur.

Si on fait un pas de ct pour observer le march du streaming dans son ensemble, l'arrive d'Apple va forcment changer la donne. D'un ct, Apple va capter de la croissance au dtriment de ses rivaux. On pourrait donc voir des acteurs s'essouffler, ou tout du moins revoir leur copie. Spotify, le premier concern, ne pourra peut-tre plus proposer d'accs gratuit à son offre s'il voit ses perspectives de croissance rognes par Apple. D'un autre ct, l'accroissement naturel des abonnements à des services de streaming payants devrait permettre de rapporter plus d'argent aux labels, aux artistes et aux plateformes. Comme nous l'expliquait John Mac Farlane, PDG de Sonos, rcemment, aujourd'hui avec environ 50 millions d'abonnements dans le monde, le systme n'est pas profitable. Mais à partir de 200 millions, le nombre magique, il y aura plus d'argent pour tout le monde.

Modifi le 10/06/2015 14h05
Commentaires

Tous les commentaires

  • Urleur
    11/06/2015 10:41:48

    non, car sur le net c'est gratuit, sa ne vas rien changer surtout ce tarif, je dirais : i-touch Poire !

  • islogged
    11/06/2015 01:00:57

    aurelyon Ok, mais je ne comprend pas l'exercice, autant faire un court rsum naturel sans lire de texte ou alors mettre le texte intgrale sans vido. C'est pour les aveugles ?

  • Steuph
    10/06/2015 23:52:31

    thaalrashadelferius Attention : il y a une version Android de prvue, mais par "Windows", Apple entend "intgr la version Windows de iTunes" (a sera d'ailleurs disponible ds le lancement, du coup)

  • Steuph
    10/06/2015 23:50:46

    Bishop132 A couter n'importe quelle chanson ou album sans se prendre la tte, en tant sr de la source, de la qualit ? Des gens prfrent ne pas avoir payer pour a, et sont prts se procurer leur musique de manire illgale, mais pas tous, loin de l. Aprs il y a des contreparties qui peuvent tre dplaisantes, comme le fait de ne jamais tre "propritaire" de sa musique (enfin de la copie mise disposition), mais je connais perso pas mal de gens qui ont arrt de tlcharger parce que c'tait plus pratique et suffisamment exhaustif pour leurs gots de s'abonner un de ces services.

  • Steuph
    10/06/2015 23:43:37

    RafCorDel J'aimerais bien que ce soit le cas, parce que j'aime toujours l'ide d'un appareil qui ne sert qu' la musique et la vido, mais l'iPod me semble vraiment mal parti pour bnficier encore d'efforts soutenus. C'est le genre de truc qui se vend relativement peu et tout seul, maintenant. Peut-tre pas impossible que les Touch gagnent un A6, par exemple, mais je ne pense pas qu'il faille en attendre plus, le Touch 5e gen va sur ses 3 ans !

BE GEEK ! Avec clubic