Ce qu'on retiendra de la Paris Games Week 2015

Vidéo : L'édition 2015 de la Paris Games Week 2015 a fermé ses portes. Que faut-il en retenir ? Quels étaient les stands à ne manquer sous aucun prétexte ? La réponse avec notre récap condensé

Le constructeur HTC habituellement connu pour ses smartphones avait fait le déplacement pour présenter son casque Vive plus connu sous le nom de Steam VR. Par rapport à ses futurs concurrents, ce prototype offre plus de libertés au joueur qui peut cette fois évoluer dans une pièce de forme carrée. Les contrôles jouent aussi la carte de l'originalité : ici les traditionnelles manettes cèdent leur place à deux contrôleurs étudiés pour l'occasion.

Paradoxalement si la démo est impressionnante, elle soulève tout de même quelques questions : quel particulier va pouvoir dédier une salle complète à ses sessions de jeu ? Le câble sera-t-il toujours présent sur le modèle final ? Dans le meilleur des cas, il faudra se donner rendez-vous en 2016 pour en savoir plus.

Second point, même si elle ne s'est pas tenue au sein de la Paris Games Week, la conférence Sony a permis d'en apprendre un peu plus sur le futur de la ps4. Après quelques redites avec des titres déjà annoncés, ou un focus sur le Playstation VR, on retiendra surtout l'arrivée de Gran Turismo Sport, un jeu de course automobile qui fera la part belle à la compétition sur PS4, sans oublier Detroit : Become Human, le nouveau titre de Quantic Dream.

Enfin côté Ubisoft, Michel Ancel était également de la fête. Le français a ainsi dévoilé une longue séquence de gameplay de son titre exclusif à la PlayStation 4 : Wild.

Enfin cette année, la Paris Games Week a été marquée par un pic d'affluence. Alors qu'en 2010 la première édition avait fédéré 120 000 visiteurs, ce cru 2015 bat un nouveau record en affichant 307 000 visiteurs au compteur.

Modifié le 03/11/2015 à 12h33
Commentaires

BE GEEK ! Avec clubic