Retour sur l'Apple II , premier ordinateur personnel à succès de l'histoire

Vidéo : Dans cette émission, Daniel Ichbiah revient sur la l'histoire de l'Apple II

À première vue, l'Apple II pourrait être une machine Apple comme les autres, mais il n'en est rien. Trois caractéristiques principales rendent cette machine singulière.

En premier lieu, il ne s'agit rien de moins que du premier ordinateur personnel commercial à succès de l'histoire de l'informatique. Ensuite, si la machine concrétise la vision précoce de Jobs qui se voyait équiper l'ensemble des foyers américains d'ordinateurs alors que cette hypothèse était inconcevable dans le contexte du début des années 70, l'Apple II reste avant tout la créature de Steve Wozniac, et non Jobs.

En effet, alors que Jobs souhaite concevoir une machine fermée dès les débuts, c'est finalement l'avis contraire de Steve Wozniac qui l'emporta. L'Apple II sera donc ouvert, et pourra évoluer par le biais de cartes d'extensions, bref, l'antithèse d'un produit Apple actuel ! Une faculté qui offrira à l'Apple II une longévité incroyable au point qu'il sauvera presque l'entreprise pendant les débuts timides de ses successeurs Lisa, mais aussi du fameux Macintosh qui ouvrit pourtant les portes de l'interface graphique.

À noter que les personnes désireuses d'en savoir plus sur le sujet pourront se reporter au récent ouvrage de Daniel intitulé : Steve Jobs : 4 vies (qui aborde également l'Apple II).

Stevec jobs 4 vies




Modifié le 04/04/2016 à 14h25
Commentaires

Tous les commentaires

  • /Doublec/
    07/03/2016 17:03:42

    Merci pour cette émission hebdomadaire pleine d'anecdotes. Sinon complètement hors sujet : mais, facile, une Dreamcast, un Game Boy, et un MegaCD2 (dans leur emballage), ainsi que peut-être un AmigaCD32 et une Neo-Geo (mais là je suis mois sûre) pour les autres cartons, sa brille trop ... c'est très rétrogaming chez cluclu ;-) .

  • bl78
    07/03/2016 16:46:03

    Tandhruil En 1985, le Sinclair ZX Spectrum était vendu 2325 F à la FNAC... et à peu près le même prix ailleurs. Je n'ai pas le même niveau de précision pour les autres prix, mais... Le Commodore 64 était au moins à 4000 F, peut-être avec le magnétophone "propriétaire" mais pour ne profiter vraiment il fallait investir au bas mot dans les 2000 F de plus pour le lecteur de disquettes... Et l'Apple IIe gravitait à quelques 10000 F, je ne sais même pas si ça incluait le lecteur de disquettes, avec un "pauvre" processeur à 1 MHz (l'horloge du Spectrum tournait 3,5x plus vite, le C64 je ne sais plus mais il avait des processeurs spécialisés pour la gestion des graphismes et du son, ce qui lui permettait de se concentrer sur l'essentiel). Ce qui l'a sauvé du néant, c'était la bibliothèques de jeux et de programmes de toutes natures, plus son ouverture - l'antithèse, en effet, des produits Apple d'aujourd'hui ! - qui permettait à chacun d'acheter des cartes pour faire tout (voire n'importe quoi), et à tous les virtuoses du fer à souder de s'en donner à coeur joie pour bricoler des myriades de choses (plus ou moins foireuses mais permettant parfois de faire des merveilles !).

  • bl78
    07/03/2016 16:33:28

    Inu Je pense que c'était pas franchement les mêmes prix non plus, même si les Apple étaient très chers, les PC à base de 386 l'étaient plus encore...

  • nirgal76
    06/03/2016 21:56:27

    Et qui dit Apple II dit (pour moi) "Flight Simulator" premier du nom si je ne m'abuse. Surement l'une franchise de jeux vidéos les plus anciennes (toujours en activité depuis son retour sur Steam). j'ai commencé avec FS2 sur Atari ST il me semble.

  • raiden!
    06/03/2016 13:16:33

    C'est moi ou chaque semaine le gars a toujours le même tshirt >_<

BE GEEK ! Avec clubic