L'histoire des robots humanoïdes : un défi technologique insurmontable ?

Vidéo : Cette semaine, l'écrivain Daniel Ichibiah revient sur les origines des robot humanoïdes, sur leur futur, et sur la complexité et les enjeux de ce défi technologique.

Chaque semaine, nous retrouvons l'écrivain Daniel Ichbiah pour nous replonger dans notre passé informatique ou vidéoludique.

Aujourd'hui, nous reviendrons sur les origines des robots humanoïdes, sur leur futur, et sur la complexité et les enjeux de ce défi technologique.

Si les robots dédiés à une tâche particulière (robots aspirateurs, par exemple) commencent à s'immiscer dans notre quotidien, il est difficile d'en dire autant des robots de type humanoïde. Pourtant, lorsqu'on évoque le sujet des robots, l'humanoïde reste l'un des principaux fantasmes de l'humanité. Si cette catégorie de robots se matérialise désormais sous une forme particulièrement aboutie comme avec Asimo (Honda), ils restent encore largement inaccessibles pour le grand public.

Sommes-nous à la veille d'une révolution avec l'avènement des robots ? Pourquoi est-il si difficile de concevoir un humanoïde ? À quoi pourront servir ces robots qui fascinent tout en soulevant quelques inquiétudes légitimes ? Comment tout a commencé ? On fait le point avec Daniel Ichbiah, auteur d'un ouvrage s'articulant sur ce thème nommé "Robots : genèse d'un peuple artificiel".

À lire aussi :

Modifié le 08/07/2016 à 18h29
Commentaires

Tous les commentaires

  • polo
    11/07/2016 15:54:16

    cyberclic J'attendais la chute mais elle n'est pas venue :)

  • Vankovic
    11/07/2016 08:31:18

    Finalement le clonage, non ? Un peu comme dans "The island" pour les pièces détachées, et comme les Réplicant dans Blade Runner.

  • _riton_
    10/07/2016 16:23:33

    Le principal soucis en robotique c'est les moteurs. Actuellement il y à pas de moteur "ultime", c'est à dire un moteur fiable et rapide avec un gros couple et un système de positionnement. Actuellement les petits servo moteurs sont moyen, à moins d'y mettre le prix la fiabilité n'est pas la. En théorie c'est du 0 à 180 degrés et en pratique c'est souvent du 10 / 170 et pour garder sa position le moteur pompe du courant. Après il y à les moteurs pas à pas ( les truc des imprimantes 3D ) mais ils ne sont pas fluide et manque de vitesse et leur système de positionnement n'est pas pratique. Le dernier type c'est le moteur à courant continue mais il ne dispose qu'aucun système de positionnement.

  • mephistophelles
    10/07/2016 12:34:57

    alors a part peut être pour le taches ingrates ou pour l'exploration extra-terrestre , de mon point de vue vouloir faire des robots humanoïdes est très dangereux pour l?avenir de  l?être humain, aussi bien au niveau du boulot que de plein d'autre choses , comme le transhumanisme , qui sera que pour les les très riches des pays riches. oui aux robots aspirateurs ou tondeuse de gazon , non aux robots humanoïdes ...

  • nwldx
    10/07/2016 11:13:29

    C'était intéressant, ce serait pas mal de faire une épisode sur Boston Dynamics.

BE GEEK ! Avec clubic